Economie

Elections professionnelles : les syndicats réformistes progressent à la SNCF

Olivier Cognasse , , ,

Publié le

Les élections professionnelles chez l’opérateur historique confirment l’érosion de la CGT et une légère progression de l’Unsa et de la CFDT.

Elections professionnelles : les syndicats réformistes progressent à la SNCF © D.R.

"Guillaume Pepy attend le nouveau paysage syndical après les élections professionnelles pour bouger. Il veut absolument sauver la CFDT", confiait, il y a quelques jours, un responsable syndical à L’Usine Nouvelle. Le patron de la SNCF peut être rassuré. Non seulement, le soldat CFDT est sauvé, mais il progresse de près d’un point en passant de 13,76 à 14,70 %.

Les élections au comité d’entreprise, qui se sont déroulées jeudi 20 mars, confirment le poids grandissant des syndicats réformistes. La CFDT avait déjà gagné plus de deux points lors du scrutin de 2011, par rapport à celui de 2009. Même tendance pour l’Unsa qui enregistre la plus forte progression en passant de 21,46 % à 22,98 %. En 2009, il n’avait réalisé que 18,05 %.

La soupe à la grimace pour la CGT

A l’inverse, les syndicats les plus virulents contre la direction et la réforme du ferroviaire reculent. Sud-Rail passe de 17,38 % à 16,99 %. Une décrue entamée lors du scrutin précédent. En 2009, Sud-Rail avait alors obtenu 18,05 % des voix.

FO et CFE CGC atteignent 9,40 %, en légère hausse, mais sous la barre des 10 % leur permettant de participer à la négociation d’accords dans l’entreprise.

Le plus fort recul concerne la CGT, qui perd du terrain scrutin après scrutin. La CGT n’a obtenu que 35,64 % des voix contre 37,37 % en 2011, année où elle avait déjà reculé de deux points. L’époque où la CGT dépassait 40 % des voix semble bien lointaine. C’était en 2007. Pour la direction de la SNCF et le gouvernement, c’est sans doute un encouragement à poursuivre la réforme du ferroviaire. Mais les mouvements de voix restent faibles et le futur volet social de la réforme pourrait braquer une majorité de cheminots.

Olivier Cognasse

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte