Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Election au Medef : Laurence Parisot prendra sa décision au dernier moment

Publié le

Vidéo Laurence Parisot prendra au dernier moment sa décision pour une candidature à un troisième mandat à la tête du Medef, a-t-elle laissé entendre mardi, au lendemain du feu vert du comité statutaire de l'organisation patronale à une modification des statuts. L'assemblée générale extraordinaire ne peut en effet se réunir avant les quinze jours suivant le conseil exécutif prévu pour le 28 mars.

Election au Medef : Laurence Parisot prendra sa décision au dernier moment © Luc Perenom - L'Usine Nouvelle

Sommaire du dossier

Laurence Parisot était interrogée ce mardi 19 mars sur Europe 1 au lendemain du feu vert du comité statutaire du Medef à une modification des statuts impliquant une nouvelle candidature possible pour l'actuelle patronne des patrons.

A la question : "Pouvez-vous confirmer que vous allez briguer un nouveau mandat ?" Laurence Parisot répond : "Je ne pourrais le confirmer que le jour où l'AGE, le corps électoral du Medef, aura fait évoluer les statuts dans l'esprit que préconise le comité statutaire".

Cette proposition doit être votée le 28 mars à la majorité simple par le conseil exécutif du Medef, composé de 45 membres, avant d'être soumise à une assemblée générale extraordinaire (AGE), laquelle ne peut se réunir avant les 15 jours suivant le vote du conseil exécutif. Pour que la réforme soit validée, l'AGE doit l'adopter à une majorité des deux tiers. Laurence Parisot devrait donc être en mesure de se prononcer à partir de la deuxième moitié du mois d'avril.

Cette réforme des statuts, très controversée, est en effet indispensable pour que Laurence Parisot puisse postuler à un troisième mandat. "Tout le monde modifie à un moment les statuts (...) Il faut s'adapter. Le comité statutaire a dit "vox populi", c'est aux électeurs de décider", s'est-elle défendu.

Elue en 2005 pour un premier mandat de cinq ans puis reconduite en 2010 pour une durée de trois ans, conformément aux statuts actuels de l'organisation patronale, Laurence Parisot doit quitter son poste le 1er juillet.

Pour l'instant, le dirigeant de Radiall Pierre Gattaz, le patron de Virgin Mobile Geoffroy Roux de Bézieux, l'ancien médiateur de la sous-traitance Jean-Claude Volot et le patron parisien de PME Thibault Lanxade se sont déjà déclarés candidats à la succession de Laurence Parisot.


Parisot : "J'ai ouvert le Medef comme personne" par Europe1fr

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle