Einhorn ne poursuit plus Apple

SAN FRANCISCO (Reuters) - Greenlight Capital, le fonds d'investissement de l'investisseur David Einhorn, a mis un terme à sa procédure contre Apple à la suite d'un référé en sa faveur émis la semaine dernière.

Partager

Apple voulait soumettre au vote des actionnaires, à l'occasion de l'AG qui s'est tenue mercredi, une proposition visant à encadrer son privilège de pouvoir émettre des actions préférentielles sans en référer précisément aux actionnaires.

Cette proposition était couplée à deux amendements non corrélés. Greenlight soutenait ces deux amendements mais pas celui relatif aux actions préférentielles.

Un juge avait décidé la semaine dernière de faire obstacle à l'initiative d'Apple.

David Einhorn cherche un moyen de pousser Apple à débloquer davantage de sa trésorerie, évaluée à 137 milliards de dollars, en faveur des actionnaires.

Pour ce faire, il veut qu'Apple émette des "iPrefs", soit des actions préférentielles comportant un dividende perpétuel de 4%. Si la proposition de la firme à la pomme avait été adoptée, arguait-il, il aurait été plus difficile d'émettre ce genre de titres.

"Apple a retiré sa proposition groupée de l'AG, résolvant du même coup la question", a dit Greenlight dans un communiqué après que le juge qui avait validé le référé eut accédé à sa demande.

Apple n'a pas répondu aux demandes de commentaires.

Jeffrey Benkoe, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS