Eiffage remporte un contrat de 250 millions d'euros pour un parc éolien offshore en Écosse

Smulders, filiale belge d'Eiffage Métal, a remporté son plus gros contrat. Le 21 mars, le groupe français a annoncé avoir remporté une commande de 250 millions d'euros pour la construction de fondations métalliques pour des éoliennes offshore. Situé au large de l'Écosse, le futur parc aura une capacité de 950 MW.

Partager
Eiffage remporte un contrat de 250 millions d'euros pour un parc éolien offshore en Écosse
Site de production de Smulders, filiale belge d'Eiffage Métal spécialisé dans les constructions en acier.

L’éolien en mer tarde à se développer dans les eaux françaises. Au moins, les entreprises tricolores peuvent profiter du développement de la filière à l’étranger. Jeudi 21 mars, Eiffage a annoncé avoir remporté un contrat de plus de 250 millions d’euros pour la construction d’un parc éolien offshore. Baptisé Moray East, le site sera situé au nord-est des côtes écossaises.

La filiale belge d’Eiffage Métal, Smulders, a gagné le contrat en groupement avec GeoSea, filiale du groupe belge DEME. Il a été attribué par l’entreprise écossaise Moray Offshore Windfarm East. Situés en Belgique, aux Pays-Bas, en Pologne et en Angleterre, les 900 employés de Smulders sont spécialisés dans les constructions en acier. Il s’agit du plus gros contrat signé par la filiale du groupe français.

(Une usine Smulders. Crédit : Ray Pritchard / Eiffage)

55 fondations de 85 mètres fabriquées par Eiffage

Le projet de parc éolien Moray East porte sur une capacité de 950 MW pour alimenter 950 000 foyers. Il devrait s’étendre sur 295 kilomètres carrés. “Le projet comprend la conception, la fourniture et la pose des 100 fondations jackets de 85 mètres de hauteur et 1000 tonnes chacune. 55 d’entre elles seront construites dans les usines de Smulders et d’Eiffage Métal au Royaume-Uni, en France, en Belgique et en Pologne”, précise Eiffage dans un communiqué. Chaque structure métallique s’élèvera à 85 mètres et pèsera 1000 tonnes.

Elle seront assemblées au Royaume-Uni pour être acheminées et installées en mer par GeoSea. Avec ce contrat Eiffage Métal souhaite réaffirmer “sa position de leader européen sur le marché des fondations, pièces de transition et sous-stations électriques pour parcs éoliens offshore.”

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Bâtiment Travaux publics

Escabeau isolant Pro Intensif

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

42 - ANDREZIEUX BOUTHEON

Assurance Des Vehicules A Moteur Et Risques Annexes.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS