Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Egis maître d'œuvre d'une seconde ligne du métro du Grand Paris

, , ,

Publié le

Après celle de la ligne 16, l’ingénieriste français Egis a remporté la mission de maîtrise d’œuvre systèmes de la ligne 18 du futur métro du Grand Paris.

La future ligne 18 du Grand Paris Express garantira la liaison Aéroport d’Orly - Versailles-Chantiers en 32 minutes. Comprenant une portion souterraine de 21 km et une portion aérienne de 14 km, en traversée du Plateau de Saclay, elle permettra la desserte des pôles stratégiques du sud-ouest francilien, via 10 nouvelles gares. Des correspondances rapides sont prévues avec la ligne 14 prolongée jusqu'à Orly, avec les RER B et C à Massy Palaiseau et avec le RER C et les transiliens à Versailles-Chantiers.

Un contrat de 14 ans

La mission de maîtrise d’œuvre remportée par l'ingéniériste français Egis correspond à la conception et au suivi de l’ensemble des systèmes de la ligne, des gares et des sites de maintenance et d’exploitation. Elle comprend les courants forts, les courants faibles, les façades de quais, la ventilation du tunnel, le système de guidage, mais également le matériel roulant, la conduite automatique des trains et les postes de contrôle-commande centralisés. Le contrat est prévu pour une durée de 14 ans et représente un montant de 40 millions d’euros.

La Société du Grand Paris a opté pour un matériel roulant en conduite automatique : roulement sur fer, alimentation par troisième rail, longueur de 45 mètres (avec possibilité d’extension à 60 mètres) et largeur d’environ 2,50 mètres. Les rames auront une capacité  d’accueil d’environ 350 personnes et une vitesse commerciale moyenne de 65 km/h. La fréquence envisagée de 3 minutes nécessitera un parc de 30 rames.

Le groupe spécialisé dans les infrastructures, le bâtiment, l’environnement, l’énergie et les concessions avait déjà obtenu fin 2014 la maîtrise d’œuvre complète des infrastructures de la ligne 16 entre Saint-Denis et Le Bourget (28 km, 14 gares souterraines), en deux lots, pour un contrat de 92 millions d’euros. Filiale à 75% de la Caisse des Dépôts, comptant 12 000 collaborateurs, Egis affiche un chiffre d’affaires de plus de 850 millions d’euros.

Didier Ragu

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

18/02/2016 - 17h41 -

Étrange!
A aucun moment, l'article ne fait allusion à l'enquête publique en cours.
Enquête qui en théorie pourrait aboutir à un rejet du projet..
à moins que...
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle