EFI Automotive multiplie les investissements

L’équipementier EFI Automotive innove avec de nouveaux actionneurs dédiés à la régulation thermique des moteurs, en partenariat avec Mann+Hummel.  4 millions d'euros ont été investis sur le site Electricfil à Beynost près de Miribel (Ain) et une dizaine d’emplois créés.

Partager
EFI Automotive multiplie les investissements
Nouvelle 308

Equipementier de rang 1 spécialisé dans les capteurs magnétiques de position et de contrôle moteur, les capteurs de vitesse et de position, les modules mécatroniques, EFI Automotive a investi 4 millions d’euros dans l’aménagement d’un atelier sur son site Electricfil à Beynost près de Miribel (Ain) pour produire un nouvel actionneur dédié à la régulation thermique des moteurs et de l’aiguillage hydraulique.

Ce produit a été développé en partenariat avec l’équipementier allemand Mann+Hummel qui dispose d’une usine à Laval (Mayenne). Ce boitier équipe les derniers moteurs diesel Euro 6 de Peugeot, Citroën et DS. Il permet de réduire de 1 % la consommation de carburant et de diminuer de 1 à 2 g l’émission de CO2 au km.

Un produit qui a de l'avenir

Ce nouvel atelier a entrainé la création d’une dizaine d’emplois supplémentaires qui s’ajoutent à un effectif de 700 personnes. EFI Automotive compte produire 1 million d’unités de cet actionneur dès 2015. D’une capacité annuelle de 1,5 million de pièces, cette activité pourrait générer un chiffre d’affaires de 30 à 40 millions d’euros à horizon 2020. Ce type d’actionneurs pourrait être adopté par d’autres constructeurs allemands et asiatiques notamment.

Le chiffre d’affaires d’EFI Automotive progressera de 7 % en 2014 à environ 190 millions d’euros, dont 77 % à l’international, avec quelque 1 500 salariés. Il s’accroît principalement en-dehors de l’Europe. L’entreprise contrôlée par la famille Thollin produit 13 millions d’actionneurs par an, le quart du marché mondial. Ses principaux clients sont le groupe Volkswagen, Ford, Delphi, PSA, GM et le chinois Geely. Son activité de rechange, spécialité de son usine de Joinville (Haute-Marne), représente 10 % de son chiffre d’affaires.

Investissements à l'international

EFI Automotive va par ailleurs engager 4 millions d’euros d’investissement dans la construction d’une nouvelle usine au Mexique, qui emploiera 50 personnes à terme à Guadalajara, ainsi que 10 millions d’euros dans l’extension de ses usines de Wuhan en Chine et d’Elkmont en Alabama (Etats-Unis). Le groupe possède une autre unité de production à Dudullu en Turquie.

Vincent Charbonnier

0 Commentaire

EFI Automotive multiplie les investissements

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS