Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Edscha confirme la fermeture de son usine de Briey

, , , ,

Publié le

L’équipementier espagnol Edscha a annoncé ce matin la fermeture de son usine de Briey (Meurthe-et-Moselle), qui emploie 129 salariés.

Edscha confirme la fermeture de son usine de Briey © D.R. - PSA Peugeot Citroën

Les grévistes qui avaient bloqué fin avril l’usine Edscha de Briey (Meurthe-et-Moselle) ne s’étaient pas trompés : leur maison-mère espagnole prévoyait bel et bien la fermeture de ce site qui emploie 129 salariés. Fernando Macias, PDG du site de Briey et des usines françaises du groupe Gestamp, a confirmé la décision aux salariés lors d’une réunion ce 27 mai à Metz (Moselle).

"Il s’agit d’une mauvaise nouvelle, mais certainement pas d’une surprise. Lors de la reprise du travail début mai, nous avions constaté que le système informatique de l’usine était bloqué et que le groupe avait donné à nos fournisseurs la consigne de cesser leurs livraisons", commente Samuel Pipoli, délégué CFDT de l’entreprise.

En quête d'un repreneur

Le groupe justifie sa décision par le recul des ventes auprès de PSA et de Renault et par la dégradation des résultats de l’usine, dont les pertes cumulées dépassent 20 millions d’euros depuis sa reprise par Edscha en 2009. Les syndicats se mettent à présent en quête d’un repreneur, tout en préparant le plan social dont l’examen débutera le 5 juin.

Pascale Braun

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle