Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Edscha cède sa division « toits convertibles » à son concurrent Webasto AG

,

Publié le

L’autorité de la concurrence a autorisé, à compter du 1er janvier 2010, la reprise annoncée en août dernier de l’activité de production de toits convertibles (1 100 salariés en Allemagne, Slovénie et Grande Bretagne, 300 millions d’euros de chiffre d’affaires) de l’équipementier allemand Edscha, par un de ses principaux concurrents, le groupe bavarois Webasto AG.


RECEVEZ GRATUITEMENT TOUS LES JEUDIS LA NEWSLETTER « LA SEMAINE DE L'AUTOMOBILE »

La saga GM au jour le jour, Renault et PSA au coude à coude,alliance entre Fiat et Chrysler, Peugeot offensif, Audi et VW en concurrence avec Toyota et Honda, de la voiture électrique à la pile à combustible, les rebondissements de l'actualité automobile se passent sur usinenouvelle.com.


Placé sous procédure d’insolvabilité (équivalent à la mise sous redressement judiciaire) depuis un an par le tribunal de Wuppertal (Rhénanie-du-Nord-Wespahlie), le groupe Edscha, contrôlé par le fonds d’investissement Carlyle, spécialisé dans la fabrication de systèmes de charnières pour portières et toits ouvrants, de pédaliers et de toits convertibles, qui emploie 5 800 salariés, cherche des repreneurs pour ses différentes divisions.

Le groupe munichois Webasto (6 700 salariés, 1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires), est spécialisé dans la production de systèmes de chauffage, refroidissement et de toits convertibles.

Par ailleurs, Edscha, a conclu, l’automne dernier, un accord de cession de ses activités de production de systèmes de charnières de portières et de pédaliers de freins pour l’automobile avec le groupe espagnol Gestamp Automocion.

Cette division emploie 4 100 personnes, dont 150 dans son unité de production de Briey (Meurthe-et-Moselle), et génère les deux-tiers du chiffre d’affaires du groupe qui s’établit à 1 milliard d’euros.

L’équipementier espagnol repreneur emploie 13 000 salariés dans 18 pays dans le monde et a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires de 2,4 milliards d’euros.

En Lorraine, Pascal Ambrosi


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle