L'Usine Energie

Le portugais EDP va céder six centrales hydroélectriques à un consortium français emmené par Engie

, , ,

Publié le , mis à jour le 19/12/2019 À 17H30

Energias de Portugal (EDP) annonce ce 19 décembre s'être entendu avec un consortium dirigé par Engie en vue de la cession de six centrales hydroélectriques du bassin du Douro qui représentent une valeur d'entreprise de 2,2 milliards d'euros.

Le portugais EDP va céder six centrales hydroélectriques à un consortium français emmené par Engie
Energias de Portugal (EDP) annonce jeudi s'être entendu avec un consortium dirigé par Engie en vue de la cession de six centrales hydroélectriques du bassin du Douro qui représentent une valeur d'entreprise de 2,2 milliards d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Eloy Alonso
© Eloy Alonso

Un consortium emmené par Engie s'empare de six centrales hydroélectriques détenues par Energias de Portugal (EDP). Elles sont situées dans le bassin du fleuve Douro - trois centrales au fil de l'eau, et trois avec retenues d'eau - et totalisent une puissance de 1689 MW. Elles représentent une valeur de 2,2 milliards d'euros et ont dégagé 154 millions d'euros d'Ebitda en 2018.

L'accord devrait être conclu d'ici au deuxième semestre de l'année prochaine, précise la compagnie portugaise dans un communiqué.

Les autres membres du consortium, dans lequel Engie détient 40%, sont Crédit Agricole Assurances et Mirova-Natixis Group, respectivement avec 35% et 25%.

Avec Reuters (Andrei Khalip, version française Jean-Philippe Lefief)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte