EDP finalise la liste des candidats pour ses actifs hydroélectriques

LISBONNE/MADRID (Reuters) - L'espagnol Iberdrola, le norvégien Statkraft et l'autrichien Verbund devraient figurer sur la liste des derniers candidats retenus par la compagnie portugaise EDP pour la vente de ses actifs hydroélectriques évalués à plus de deux milliards d'euros, a appris Reuters de trois sources proches du dossier.
Partager
EDP finalise la liste des candidats pour ses actifs hydroélectriques
L'espagnol Iberdrola, le norvégien Statkraft et l'autrichien Verbund devraient figurer sur la liste des derniers candidats retenus par la compagnie portugaise EDP pour la vente de ses actifs hydroélectriques évalués à plus de deux milliards d'euros, a appris Reuters de trois sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Sergio Perez

On ignore si ce sera le cas d'Engie.

Ce projet de cession, mené par les banques Morgan Stanley et UBS, s'inscrit dans une réorganisation du portefeuille du groupe qui veut se recentrer sur les énergies renouvelables.

Il a suscité l'intérêt d'autres groupes énergétiques, comme l'italien Enel et Engie, et de fonds d'investissement tels que Macquarie et Brookfield, ont précisé les sources.

EDP a pris contact cette année avec une dizaine de candidats potentiels et a reçu environ huit offres indicatives, ont ajouté les sources.

Le groupe portugais veut désormais ramener sa liste de candidats potentiels à cinq ou six, selon les sources.

Iberdrola, Statkraft et Verbund devraient tous trois être toujours en lice pour le second tour mais on ignore pour le moment si ce sera le cas pour Engie, Macquarie et Brookfield, indiquent les sources.

Enel a fait une offre via sa filiale ibérique Endesa mais celle-ci a été jugée trop basse par EDP, a dit l'une des sources, selon laquelle le groupe italien pourrait rester en lice s'il relève sa proposition.

Des offres formelles pour les actifs hydroélectriques d'EDP doivent être soumises à la fin du mois de septembre mais les discussions pourraient se prolonger à octobre, a déclaré une autre source, ajoutant que le groupe portugais n'est pas pressé et se donne jusqu'à la fin de l'année pour boucler le dossier.

EDP, Iberdrola, Statkraft, Brookfield , Macquarie, Enel et Engie n'ont pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

(Stephen Jewkes, Nerijus Adomaitis, Clara Denina et Alexandra Schwarz-Goerlich; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS