Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Engie s'allie au portugais EDP pour créer un géant de l'éolien en mer

Nathan Mann , ,

Publié le

Les deux groupes industriels énergétiques Engie et EDP ont affirmé le 21 mai leur intention de créer une co-entreprise destinée à devenir l'un des cinq premiers acteurs mondiaux dans le domaine de l'éolien en mer.

Engie s'allie au portugais EDP pour créer un géant de l'éolien en mer
Parc éolien marin (image d'illustration)
© D.R.

Les deux entreprises industrielles de l’énergie Engie et EDP ont annoncé ce mardi 21 mai la signature d'un protocole d'accord stratégique visant à créer une co-entreprise gérée conjointement à 50/50 dans le secteur des éoliennes en mer fixes et flottantes. Cette nouvelle entité, dont la mise en œuvre opérationnelle est prévue pour fin 2019, sera l’instrument exclusif d’investissement d’EDP, via sa filiale EDP Renewables (EDPR), et d'Engie. Elle aura pour objectif d’être l’un des cinq premiers acteurs mondiaux dans le domaine.

5 à 7 GW en construction où en opération d'ici 2025

En combinant leurs actifs et leurs projets dans l’éolien en mer au sein de la co-entreprise, les groupes portugais et français lui apporteront un total de 1,5 GW en construction, répartis dans les parcs de Morray East (950MW) au Royaume-Uni, Wind Float Atlantic (25 MW) au Portugal et Sea Maid (487 MW) en Belgique, et de 4,0 GW en cours de développement. Rassemblés, les deux entreprises dirigent en effet les projets de construction à Tréport & Noirmoutier (992 MW) et Leucate (24 MW) en France ainsi que dans les fermes de Moray West (800-950 MW), Mayflower (1500 MW), B&C Wind (400 MW) et California (100-150 MW).

L'objectif de la nouvelle entreprise serait d'atteindre d'ici 2025 un portefeuille de 5 à 7 GW de projets en opération ou en construction et de 5 à 10 GW en développement avancé. EDPR et ENGIE coopérent depuis déjà depuis 2013 dans des projets d’éoliennes en mer fixes en France et au Royaume-Uni, et sont partenaires dans deux projets d’éoliennes en mer flottantes en France et au Portugal.

Dans leur communiqué de presse, les deux entreprises, qui avaient toutes deux affirmé leur volonté de se renforcer dans les énergies renouvelables, justifient ce choix en expliquant que l’énergie éolienne en mer "devient un élément de la transition énergétique mondiale, engendrant une croissance rapide et une concurrence accrue sur ce marché". Dans ce cadre, une alliance permettra d’opérer plus efficacement et de mieux négocier les contrats d’achat d’énergie. "La création de cette co-entreprise nous permettra de saisir les opportunités du marché tout en renforçant notre compétitivité dans l'un de nos secteurs de croissance clés, celui des énergies renouvelables. Ce contrat s'inscrit en outre parfaitement dans la stratégie de transition vers le zéro carbone d'Engie", a ainsi déclaré la directrice générale d'Engie, Isabelle Kocher.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle