Édouard Philippe veut interdire la destruction de tous les invendus non alimentaires d'ici à 2023

Le Premier ministre Édouard Philippe a confirmé le 4 juin son voeu d'interdire la destruction des invendus non alimentaires. Cette mesure sera intégrée dans le projet de loi sur l'économie circulaire et elle devra s'appliquer dès 2021 et fin 2023 au plus tard en fonction des filières.

Partager
Édouard Philippe veut interdire la destruction de tous les invendus non alimentaires d'ici à 2023
Édouard Philippe a dénoncé un gaspillage "qui dépasse l'entendement".

Mardi 4 juin, le Premier ministre a annoncé l’interdiction en France de la destruction des invendus non alimentaires. Édouard Philippe souhaite mettre en place cette mesure d’ici deux à quatre ans. Elle doit figurer dans le projet de loi sur l’économie circulaire porté par la secrétaire d’État Brune Poirson.

Selon le gouvernement, l’équivalent de 650 millions d’euros de produits non alimentaires neufs et invendus sont détruits ou jetés chaque année : vêtements, produits cosmétiques, électroménager… “Les Français ne peuvent plus tolérer qu’on mette en décharge ou qu’on incinère des produits neufs ! Cette élimination des invendus est un gaspillage qui dépasse l’entendement”, a dénoncé Édouard Philippe, en déplacement à Paris dans un magasin CDiscount.

Les filières REP devront s'adapter dès 2021

Présentée comme “une première mondiale”, la mesure doit s’appliquer dès fin 2021 pour les produits disposant d’une filière à Responsabilité élargie des producteurs (REP) pour la collecte et le recyclage des produits. Parmi ces filières REP, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) recense de nombreux produits issus de l’industrie : l'ameublement, les produits chimiques, les médicaments, les textiles, les pneumatiques, les automobiles, les équipements électriques et électroniques...

La mesure s’appliquera pour les autres produits fin 2023 “au plus tard” selon le Premier ministre. Y compris pour les produits du luxe, secteur souvent pointé du doigt pour les destructions d’invendus. En mai, le président français avait déjà missionné le PDG de Kering pour fédérer les entreprises de la mode et du luxe sur l'enjeu écologique.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - MAMOUDZOU

PRESTATION RELATIVE AU DEPLOIEMENT D'UNE SOLUTION INFORMATISEE DE GESTION D'UNE FLOTTE DE VEHICULES.

DATE DE REPONSE 22/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS