Edison accuse une lourde perte en 2011

Les comptes du groupe d’énergie italien sont passés dans le rouge en 2011. Depuis plusieurs mois, EDF a engagé un bras de fer avec les actionnaires italiens pour prendre le contrôle d’Edison.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Edison accuse une lourde perte en 2011

L’industriel italien a enregistré une perte nette de 871 millions d’euros contre un bénéfice net de 21 millions en 2010. Ce sont les chiffres communiqués par le groupe ce mardi 14 février.

Toutefois, son résultat brut d'exploitation (Ebitda) d'environ 1milliard d'euros au titre de 2011 est meilleur que prévu. D’autant plus qu’il a passé une dépréciation de 928 millions dans ses comptes annuels. 572 millions sont liés à la cession de sa filiale Edipower aux actionnaires italiens d'Edison dans le cadre de l'accord qui doit permettre à EDF de prendre le contrôle du groupe.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Si les activités de sa filiale Edipower sont exclues, le chiffre d’affaires a augmenté de 17,5% l’an dernier, pour s’établir à 11,381 milliards.

En revanche, si l’on considère toujours le résultat d’Edison hors Edipower, l’Ebitda a chuté de 29,8% à 887 millions d’euros. Le groupe est confronté à une "forte pression" concurrentielle sur les marchés du gaz et de l'électricité qui font chuter ses marges.

Pour redonner des couleurs à son résultat brut d’exploitation, le groupe a commencé à renégocier ses contrats de fourniture de gaz à long terme. Il espère ainsi qu’il soit en 2012, à un niveau égal à celui de 2010.

D’autre part, la cession d’Edipower devrait lui permettre Edison "d'améliorer substantiellement son profil financier".

Dans les premiers échanges à la Bourse de Milan, le titre Edison cédait 0,3% à 0,835 euro. A la Bourse de Paris, l'action EDF reculait de 0,43% à 18,38 euros. Le groupe français est parvenu fin décembre à un accord pour prendre le contrôle d'Edison, mais au prix de la cession d'Edipower.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS