EDF veut investir 8 milliards d'euros dans le stockage électrique d'ici à 2035

PARIS (Reuters) - EDF a annoncé mardi un plan d'investissement de huit milliards d'euros pour développer 10 gigawatts (GW) de nouveaux moyens de stockage d'électricité dans le monde d'ici à 2035, avec l'ambition de devenir à cet horizon le "leader européen" du secteur.
Partager
EDF veut investir 8 milliards d'euros dans le stockage électrique d'ici à 2035
EDF a annoncé mardi un plan d'investissement de huit milliards d'euros pour développer 10 gigawatts (GW) de nouveaux moyens de stockage d'électricité dans le monde d'ici à 2035, avec l'ambition de devenir à cet horizon le "leader européen" du secteur. /Photo prise le 23 janvier 2018/REUTERS/Philippe Wojazer

L'électricien public, qui exploite déjà aujourd'hui quelque 5 GW de stockages à travers les Stations de transfert d'énergie par pompage (STEP) de ses centrales hydroélectriques, a précisé qu'il comptait développer 6 GW dans le stockage pour les systèmes électriques et 4 GW dans des services décentralisés.

EDF souhaite notamment devenir le n°1 en France et en Europe sur le marché des clients particuliers avec sa gamme d'offres d'autoconsommation intégrant des batteries, le groupe faisant aussi du continent africain une priorité avec l'objectif de développer un portefeuille d'environ 1,2 million de clients "off-grid" (sans accès à l'électricité) à l'horizon 2035 en s'appuyant sur des partenariats locaux.

Dans les 12 prochains mois, il prévoit de mettre en service au moins trois projets de batteries pour "la performance et l'équilibre de système électrique" et d'étendre son offre d'accès à l'électricité avec des panneaux solaires et des batteries au Ghana après s'être développé dans ce domaine en Côte d'Ivoire (15.000 installations à ce jour).

EDF va également doubler son investissement de recherche sur le stockage pour le système électrique en le portant à 70 millions d'euros sur la période 2018-2020.

En parallèle, la société dédiée à l'innovation "EDF Nouveaux Business" consacrera dans les deux ans à venir 15 millions d'euros, soit un tiers de ses investissements, aux projets et start-up liés au stockage électrique et à la flexibilité.

Toujours dans le domaine de la transition énergétique, le groupe avait annoncé fin 2017 son intention de construire 30 GW de capacités de production photovoltaïques en France sur la période 2020-2035 dans le cadre d'un "plan solaire" représentant environ 25 milliards d'euros d'investissements.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS