Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

EDF veut faire de la Formule E, la F1 électrique, un laboratoire technologique

Sylvain Arnulf , , , ,

Publié le

EDF a signé un accord de partenariat technique avec la FIA, la Fédération internationale de l'automobile, pour réaliser un travail d'audit sur le nouveau championnat Formule E, la F1 100% électrique, dont le coup d'envoi sera donné en septembre.

EDF veut faire de la Formule E, la F1 électrique, un laboratoire technologique © Formule E - FIA

Si la Formule 1 s'est mise, encore un peu timidement, à l'électrique, un tout nouveau championnat, baptisé Formule E, va mettre en scène des monoplaces 100% électriques dès l'automne. Un véritable défi technologique sur lequel planchent de nombreux industriels français. Le moteur a été conçu par Renault, le châssis est assemblé par la société française Spark Racing Technology, les pneus fournis par Michelin, l'équipe e-Dams défendra les couleurs tricolores… Et l'un des principaux fournisseurs techniques de la nouvelle série sera le groupe énergétique EDF, qui assurera une mission d'audit avant et pendant les courses.

diagnostic des batteries et chargeurs

Pour le français, c'est un beau coup de com', mais aussi une façon de braquer les projecteurs sur un pan méconnu de son activité : son travail de R&D sur la mobilité électrique. Sur son site des Renardières, près de Fontainebleau, une trentaine de personnes testent la fiabilité et les performances  des batteries de véhicules électriques, tous constructeurs confondus, et des différents systèmes de recharge du marché. C'est ce même travail qui sera effectué lors des essais officiels et sur plusieurs étapes du championnat, qui compte dix courses en ville sur trois continents de septembre 2014 à juin 2015. "A travers ce partenariat, c'est la compétence technique de nos équipes qui est reconnue, mais aussi notre indépendance et notre crédibilité sur le champ du véhicule électrique, commente Bernard Salha, directeur de la R&D du groupe EDF. En plus d'effectuer un audit sur la performance des batteries et des systèmes de recharge, nous apporterons un appui en matière de sécurité, y compris sur les circuits".

laboratoire technologique

 

 

Selon le responsable de la recherche au sein d'EDF, les enseignements tirés de la course seront bénéfiques pour la filière du véhicule électrique dans son ensemble. "Avec la Formule E, nous serons au contact de voitures électriques poussées au maximum de leurs performances. Ce sont des conditions d'utilisation beaucoup plus sévères que ce que l'on peut trouver sur la voiture de Monsieur tout le monde, ce sera particulièrement instructif de voir comment les systèmes réagissent dans ces conditions, explique Bernard Salha.  Nous apprendrons des choses sur la façon de délivrer une puissance constante, quel que soit le niveau de charge de la batterie, ou encore en matière de sécurité, pour répondre aux questions : que se passe-t-il en cas de feu sur la voiture, en cas de crash ?"

Un véritable laboratoire technologique, d'autant plus que la marge de progression des voitures est importante. Pour la première saison, les pilotes devront changer de véhicule à mi-course, l'autonomie des monoplaces n'excédant pas une vingtaine de minutes. Mais nul doute que les capacités de stockage et la vitesse de recharge seront améliorés dans un futur proche et permettront à une seule et même voiture de tenir pour la durée d'une course (soit 60 minutes maximum). Même chose pour la performance des chargeurs. EDF regarde ces évolutions de près, d'autant plus que le groupe a participé à l'appel d'offres de la commission européenne pour l'installation de "superchargeurs" sur le réseau autoroutier français.

Sylvain Arnulf

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle