EDF va céder sa participation dans l'américain CENG

Publié le

PARIS (Reuters) - EDF a annoncé mercredi qu'il allait se désengager de l'opérateur nucléaire américain CENG, dont il détenait 49,99% du capital, le reste appartenant au groupe américain Exelon.

EDF va céder sa participation dans l'américain CENG
EDF a annoncé mercredi qu'il allait se désengager de l'opérateur nucléaire américain CENG, dont il détenait 49,99% du capital, le reste appartenant au groupe américain Exelon. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier
© Benoit Tessier

"En vertu des accords passés avec Exelon en 2014, EDF a notifié ce jour à Exelon l’exercice de l’option de vente de sa participation de 49,99% des actions CENG", déclare l'électricien français dans un communiqué.

"Le prix de cession des titres CENG résultera de la détermination de leur juste valeur en application des stipulations contractuelles relatives à l’option de vente", précise le communiqué.

"La cession des titres CENG s'inscrit au programme de cessions d’actifs non stratégiques annoncé par le groupe", ajoute EDF.

Cette option de vente était exerçable entre le 1er janvier 2016 et le 30 juin juin 2022.

CENG possède cinq réacteurs nucléaires, répartis sur trois sites dans les Etats de New York et du Maryland pour une capacité totale de 4.041 MW.

(Bertrand Boucey et Henri-Pierre André pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte