"EDF, une épine dans le pied de ceux qui veulent libéraliser l’énergie", selon la CGT-Mines-Energie

Marie-Claire Cailletaud, porte-parole de la CGT-Mines-Energie, réagit vivement au changement de direction à la tête d’EDF. Elle s’inquiète du virage énergétique en cours qui pourrait conduire à la destruction du service public de l’énergie.

Partager

L'Usine Nouvelle - Comment accueillez-vous le changement de tête chez EDF ?

Marie-Claire Cailletaud - Nous sommes très inquiets. Il y a d’abord la loi de transition énergétique qui a été votée mardi 14 octobre en première lecture à l’Assemblée. Nous avons pointé de grands dangers dans cette loi pour tout le secteur de l’énergie et pour EDF. Nous pensons à la privatisation des barrages hydroélectriques, au plafonnement arbitraire du nucléaire et à la régionalisation de la production et de la distribution. Et deux jours plus tard, le 16 octobre, nous avons un nouveau patron chez EDF. Il est clair que Jean-Bernard Lévy est nommé pour appliquer cette nouvelle feuille de route

Mais cette loi va dans le sens de l’histoire ?

Je réfute ce terme de sens de l’histoire. Ce qui est décrit par la loi apparait comme un modèle vers lequel il faudrait aller irrésistiblement. Aujourd’hui, la vraie direction est de donner de l’énergie à tout le monde en diminuant les émissions de gaz à effet de serre. Sur ce dernier point, il faut viser le secteur des transports. Les choix du gouvernement, comme sur l’écotaxe, montrent bien que son premier objectif n’est pas de lutter contre les émissions des gaz à effet de serre.

Le développement des énergies renouvelables va plutôt dans le bon sens. Qu’en pensez-vous ?

Il faut que notre bouquet énergétique évolue en fonction de la maturité des énergies. Et cette maturité se regarde par le prisme du social, de l’environnement et de l’économie. Elle ne se regarde pas à travers un dogme. Or, aujourd’hui, on voit que tous les pays qui ont massivement développé les énergies renouvelables ont dû faire appel à beaucoup d’énergies thermiques. Il y a beaucoup d’incohérences dans tout ce débat. Nous avons l’impression que tout est fait pour rentrer de force dans le cadre de l’accord pré-électoral entre le PS et EELV.

En quoi les changements actuels menacent le secteur énergétique et EDF ?

Il existe un besoin de rapprocher l’énergie au plus près des citoyens. Pour l’efficacité énergétique ou la distribution, il faut une connaissance fine des contextes locaux et elle existe au niveau des territoires. Nous soutenons l’évolution du modèle vers plus de démocratie et de transparence. Mais il ne faut pas que ce mouvement altère l’équilibre du système électrique français et qu’il détruise la péréquation tarifaire.

Or certains cherchent à casser le modèle de cohérence nationale. EDF est une épine dans le pied de ceux qui veulent libéraliser l’énergie en Europe. Le véritable objectif est de s’attaquer au service public de l’énergie, EDF ! Nous sommes à un tournant du monde de l’énergie, cela se voit à travers les grands changements de dirigeants des groupes énergétiques. Et ce virage va vers plus de déréglementation et plus de hausse des coûts de l’énergie.

Dans ce contexte, que pensez-vous de l’arrivée de Jean-Bernard Lévy ?

Nous ne nous exprimons pas sur les personnes en tant que telles. Nous attendons de pouvoir juger leurs projets sociaux et industriels. Après, changer la tête d’une entreprise alors qu’il y a des grands projets en cours comme le grand carénage, - une ambition de 55 milliards d’euros qui en fera le premier chantier de France - peut déstabiliser dangereusement l’entreprise. Et le fait que Jean-Bernard Lévy vienne du monde des télécoms n’est pas pour nous rassurer. L’objectif de ce secteur a été, comme dans les transports, de tout déréguler.

Propos recueillis par Ludovic Dupin

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Saint-Genis-Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS