EDF tenté par des technologies étrangères au détriment de celles d’Areva ?

A quelques heures de l’audition de François Roussely par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, des rumeurs évoquent de possibles infidélités d’EDF à Areva.

Partager

EDF tenté par des technologies étrangères au détriment de celles d’Areva ?

EDF pourrait bientôt se tourner vers d’autres technologies que celles proposées par le français Areva, selon les Echos. Suite à la publication du rapport Roussely, l’énergéticien français voudrait compléter sa gamme avec des réacteurs produits par des acteurs étrangers. « Il convient de prendre en considération les nouveaux réacteurs de plus petite puissance développés par nos partenaires industriels étrangers », précise le rapport. A l’instar du chinois CGNPC, avec qui il aurait voulu s’allier pour vendre le réacteur CPR-100 en Afrique du Sud. Mais, selon une source proche du dossier, le Conseil de politique nucléaire n’a pas donné son accord, le réacteur chinois semblant en deçà des standards français. Car le rapport Roussely limite tout de même cette possible ouverture, en rappelant que la question de la sûreté doit primer.

Du côté d’Areva, on s’en tient à expliquer que cette possibilité est une des recommandations comprises dans le document remis par François Roussely fin juillet. EDF, joint par usinenouvelle.com, n’a pas encore commenté l’information.

Pourtant, si cette hypothèse devenait réalité, ce serait un bouleversement en matière de politique industrielle. Elle remettrait en cause une partie de la politique de soutien de la filière nucléaire par le gouvernement, désireux de créer un champion national du nucléaire.

BARBARA LEBLANC

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS