Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

EDF signe un contrat pour un projet de centrale hydroélectrique aux Emirats arabes unis

, , ,

Publié le , mis à jour le 10/11/2017 À 07H45

Bonne nouvelle EDF et l'autorité de l'eau et l'électricité de Dubaï (DEWA) ont signé jeudi 9 novembre un contrat d’assistance à la maîtrise d’ouvrage pour la réalisation d'une centrale hydroélectrique aux Emirats arabes unis, annonce l'électricien français dans un communiqué.

EDF signe un contrat pour un projet de centrale hydroélectrique aux Emirats arabes unis
EDF et l'autorité de l'eau et l'électricité de Dubaï (DEWA) ont signé jeudi un contrat d’assistance à la maîtrise d’ouvrage pour la réalisation d'une centrale hydroélectrique aux Emirats arabes unis.

A l’occasion du Forum économique France-Emirats arabes unis à Dubaï, EDF et l'autorité de l'eau et l'électricité de Dubaï (DEWA) ont signé, jeudi 9 novembre, un contrat d'assistance à la maîtrise d'ouvrage pour la réalisation d'une centrale hydroélectrique aux Emirats arabes unis (EAU). Le montant du contrat n'a pas été précisé.

EDF précise dans un communiqué qu'il s'agira de la première centrale hydraulique de type STEP (station de transfert d’énergie par pompage) du Golfe, située dans l’enclave montagneuse de Hatta à la frontière entre les EAU et Oman. Les STEP sont composées de deux réservoirs situés à des altitudes différentes et fonctionnent en circuit fermé : lorsque la demande est faible, l’eau du réservoir inférieur est acheminée vers le réservoir supérieur, et lorsque la demande est forte, les STEP restituent de l’électricité en turbinant l’eau du réservoir supérieur. Celle-ci est ensuite recueillie dans le réservoir inférieur.

EDF réalisera l’ensemble des études nécessaires au projet (conception, géologie, hydrologie, études d’impact environnemental, études économiques) et organisera l’appel d’offre pour sélectionner un groupement d’entreprises chargées de la réalisation de cet ouvrage, d’une puissance de 250 MW. "Le contrat comprend aussi le suivi du chantier, le pilotage des tests en usine et in situ, ainsi que l’assistance à l’exploitation pendant deux ans après la mise en service", détaille EDF.

Pour Reuters, Dominique Rodriguez;

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

10/11/2017 - 20h43 -

EDF s'entête à vouloir promouvoir ses techniques dépassées ? On se demande qui les conseille et qui décide réellement ?
Répondre au commentaire
Nom profil

24/11/2017 - 08h40 -

Pourquoi dire que les STEP c'est dépassé ?? Est-ce que vous savez au moins ce que c'est ? C'est aujourd'hui le seul moyen de stocker massivement l’énergie produite par les énergies intermittentes que sont le solaire et l'éolien. Au passage, il faudra d'ailleurs surement envisager de nouvelles installations de ce type en France si on veut se passer du nucléaire Donc c'est pas plus mal si EDF conserve du savoir faire en construisant à l'étranger le temps qu'on comprenne en France que remplacer des centrales nucléaires uniquement par 26 000 éoliennes ne marchera pas.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle