EDF se défend d'avoir bradé le savoir-faire nucléaire français à la Chine

En déplacement sur le chantier des deux réacteurs EPR en construction en Chine, le PDG d'EDF, Henri Proglio, a déploré ce qu'il nomme "le buzz" autour des transferts de technologies entre l'électricien français et ses partenaires chinois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

EDF se défend d'avoir bradé le savoir-faire nucléaire français à la Chine

"En Chine, nous avons transféré la technologie nucléaire, ils ne l'avaient pas, et si un parc nucléaire existe en Chine c'est quand même grâce à EDF", s'est défendu Henri Proglio devant les journalistes, comme le rapporte l'AFP. "Est-ce qu'on leur a donné les moyens de contrer EDF (...) ? La réponse est non", a-t-il assuré.

Le transfert de technologies stratégiques entre EDF et ses partenaires chinois inquiètent l'Etat, qui a ouvert une enquête pour "conserver" le savoir-faire nucléaire français.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Si vous ne voulez pas vendre d'avions parce que vous avez peur que les gens imitent vos avions, vous n'en vendez pas", a-t-il ironisé, "si vous ne voulez pas vendre d'automobiles de peur qu'ils fabriquent des voitures, vous n'en vendez pas non plus".

"Il est de mon devoir (...) de m'assurer que les intérêts stratégiques français sont respectés", avait expliqué Pierre Moscovici, le ministre de l'Économie et des Finances, début janvier. Deux enquêtes sont en cours : l'une de l'Inspection générale des finances (IGF) et l'autre de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) afin d'examiner les relations entre la filière nucléaire françaises et ses partenaires étrangers, notamment chinois.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS