EDF revoit à la baisse son estimation de production nucléaire pour 2022

En raison des défauts constatés sur plusieurs réacteurs, EDF a annoncé jeudi 13 janvier une diminution de son estimation de production nucléaire pour l'année 2022. Alors que 10 des 56 réacteurs sont indisponibles, les craintes d'approvisionnement se font sentir.

Partager
EDF revoit à la baisse son estimation de production nucléaire pour 2022
C'est la première fois que ce défaut est détecté sur un réacteur de 1 300 mégawatts.

Début d'année particulièrement tendu pour EDF. D'un côté, l'Etat demande au géant français de vendre davantage d'électricité à bas prix pour limiter la facture des Français, malgré la flambée des cours. De l'autre, de multiples déboires viennent remettre en question la qualité de son réseau nucléaire. Le groupe a en effet confirmé jeudi 13 janvier qu'un réacteur de la centrale de Penly (Seine-Maritime), actuellement à l'arrêt, présentait lui aussi des défauts.

Un autre type de réacteur

EDF avait annoncé le 15 décembre dernier avoir détecté des défauts à proximité de circuits de refroidissement de secours de la centrale nucléaire de Civaux (Vienne), l'obligeant à prolonger son arrêt pour réaliser des travaux et à interrompre la production de la centrale de Chooz (Ardennes), équipée du même type de réacteurs. Selon l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), ces défauts seraient liés à une corrosion anormale des équipements. Une information qu'EDF n'a pas souhaité commenter, précisant simplement que des analyses étaient en cours.

En raison « du prolongement de la durée d'arrêt de 5 réacteurs du parc nucléaire français », le groupe a annoncé dans un communiqué revoir à la baisse sa prévision de production d'électricité nucléaire pour 2022 « à 300 – 330 TWh, contre 330 – 360 TWh ». Une estimation qui pourrait encore diminuer si ce problème de corrosion était détecté sur d'autres réacteurs, ce qui n'est pas à exclure. En effet, contrairement aux réacteurs Civaux 1, Civaux 2, Chooz 1 et Chooz 2, la puissance de Penly 1 n'atteint pas 1 450 mégawatts, mais 1 300. Le parc nucléaire d'EDF comprend onze autres réacteurs similaires.

Une chute de 20%

L'arrêt des quatre réacteurs de Civaux et de Chooz au cours du mois de décembre, alors que les températures sont souvent basses, avait privé la France de 10% de sa capacité nucléaire et augmenté les prix de l'électricité, déjà au plus haut. Au total, 10 des 56 réacteurs du parc français étaient indisponibles jeudi, ce qui revient à tirer un trait sur 20% de sa capacité optimale. De quoi renforcer les craintes d'approvisionnement, car près de 80% de l'électricité produite en France provient du nucléaire.

Ces inquiétudes surviennent alors que le nucléaire s'impose comme l'un des thèmes principaux de l'élection présidentielle, certains candidats ayant déjà exprimé leur hostilité envers cette source d'énergie. De son côté, le président Emmanuel Macron a annoncé début novembre son intention de relancer la construction de réacteurs nucléaires, sans toutefois préciser le nombre ou le type d'unités envisagées, ni leur financement. La France n'a pour l'instant construit qu'un seul EPR de nouvelle génération, celui de Flamanville (Manche), mais son lancement ne cesse d'être repoussé.

Avec Reuters (Benjamin Mallet, rédigé par Jean-Stéphane Brosse)

0 Commentaire

EDF revoit à la baisse son estimation de production nucléaire pour 2022

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS