Avec des résultats 2017 en forte baisse, EDF confirme un rebond en 2018

EDF a publié vendredi 16 février des résultats en forte baisse au titre de 2017, sous le coup à la fois de prix de marché dégradés et d'un repli de sa production nucléaire et hydraulique. L'électricien public français continue toutefois de tabler sur un rebond de ses performances cette année.

Partager
Avec des résultats 2017 en forte baisse, EDF confirme un rebond en 2018
EDF a publié des résultats en forte baisse au titre de 2017, sous le coup à la fois de prix de marché dégradés et d'un repli de sa production nucléaire et hydraulique.

EDF, qui a bénéficié en mars 2017 d'une augmentation de capital de quatre milliards d'euros, a dégagé l'an dernier un résultat net courant de 2.820 millions d'euros (-31,0%), un Ebitda de 13.742 millions (-16,3%) et un chiffre d'affaires de 69.632 millions (-2,2%). Le résultat net part du groupe a en revanche progressé de 11,3%, à 3.173 millions d'euros, grâce en particulier à l'effet positif d'une plus-value enregistrée au titre de la cession de 49,9% de la holding détenant les titres de RTE, détaille l'électricien français vendredi 16 février.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un Ebitda de 13.806 millions et un chiffre d'affaires de 68.342 millions. Le groupe propose un dividende de 0,46 euro par action au titre de 2018, avec l'option maintenue d'un paiement en actions nouvelles.

Production nucléaire et hydraulique en baisse

La production nucléaire française a reculé de 1,3% à 379,1 térawatts-heure (TWh) l'an dernier. Cette baisse est notamment due aux indisponibilités techniques et arrêts pour maintenance ainsi qu'à l'arrêt temporaire de la centrale du Tricastin (Drôme) pour des travaux à la demande de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). En parallèle, la production hydraulique a de son côté souffert d'un manque de pluie.

EDF table pour 2018 sur une production nucléaire en France supérieure à 395 térawatts-heure (TWh), contre 379 TWh en 2017 (-1,3%).

EDF vise une amélioration de ses résultats en 2018

Le groupe, dont l'Etat détient 83,5% du capital, redit dans un communiqué que son bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) devrait s'établir en 2018 à un niveau compris entre 14,6 et 15,3 milliards d'euros. Après avoir ajusté à la baisse l'ensemble de ses objectifs en novembre, il continue également de viser pour 2018 un cash-flow "légèrement positif ou proche de l'équilibre" après dividende (hors Linky, nouveaux développements, cessions d'actifs et éventuel acompte sur dividende au titre de 2018), alors que cet indicateur s'est établi à -209 millions d'euros l'an dernier.

En 2019, dans un contexte marqué par un recul attendu de la production nucléaire en France par rapport à 2018, les mesures de réduction des charges opérationnelles seront amplifiées, l'objectif étant revu à la hausse à 1,1 milliard d'euros (contre 1,0 milliard) par rapport à 2015.

Pour Reuters

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS