Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

EDF pris en défaut à Flamanville

, ,

Publié le

EDF pris en défaut à Flamanville
Des écarts de qualité des soudures du circuit secondaire ont été détectés.

La « perte de compétences de la France » dans la construction de réacteurs nucléaires évoquée par EDF pour justifier les problèmes du chantier de l’EPR de Flamanville (Manche) n’explique pas tout. Et surtout pas les derniers écarts de qualité détectés sur des soudures du circuit secondaire, celui de l’eau sous pression qui fait tourner le générateur d’électricité, repérés lors de la visite complète du site qu’EDF a réalisé avant les premiers essais. Ces soudures étaient considérées de bonne qualité par le prestataire, sauf que ce dernier n’avait pas tenu compte d’un document qui lui demande une surqualité sur ce travail. EDF et sa filiale Framatome, comme pour le Creusot, ont fait confiance aux sous-traitants, sans contrôler leur travail. « On n’a pas d’explications claires [sur le fait que] les défauts n’ont pas été vus avant », remarque tout de même Pierre-Franck Chevet, le président de l’Autorité de sûreté nucléaire, qui a demandé à EDF de vérifier toutes les soudures. La chance de tenir le délai de démarrage début 2019 s’éloigne encore.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle