EDF poursuit les négociations sur la vente d'actifs polonais

VARSOVIE/PARIS (Reuters) - Après le veto de Varsovie à la cession d'activités d'EDF en Pologne à des investisseurs étrangers, l'électricien français a accepter d'engager des discusions avec un consortium de groupes polonaires de services aux collectivités.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

EDF poursuit les négociations sur la vente d'actifs polonais

En octobre, EDF avait annoncé l'ouverture de discussions exclusives avec IFM sur ses activités de cogénération en Pologne et avec le tchèque EPH sur la centrale thermique au charbon de Rybnik, dans le sud de la Pologne, d'une capacité de 1,8 gigawatt. Mais les autorités polonaises ont bloqué le projet en décembre en arguant d'impératifs de sécurité énergétique nationale.

Mercredi, Kogeneracja, filiale locale d'EDF, a annoncé que le groupe avait formellement mis fin aux discussions exclusives avec IFM.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le parti Droit et justice (PiS) au pouvoir en Pologne dit se fixer pour objectif l'indépendance énergétique du pays, ou du moins la réduction de sa dépendances à des fournisseurs étrangers.

Le mois dernier, le groupe public Enea a conclu le rachat d'une filiale d'Engie, un autre groupe public.

EDF a annoncé début 2016 son intention de se séparer de ses activités de cogénération en Pologne ainsi que de la centrale de Rybnik. Les activités de cogénération représentent 15% du marché polonais du chauffage et la centrale de Rybnik fournit environ 7% de l'électricité consommée dans le pays.

Avant l'ouverture des discussions entre EDF et IFM et EPH en octobre, un consortium réunissant les groupes publics polonais Enea, PGE, Energa et PGNiG avait soumis une offre sur les actifs mis en vente; deux sources proches du dossier ont déclaré qu'EDF avait désormais accepté d'engager des discussions avec ce consortium. "Ils n'ont pas encore accepté de vendre, simplement de parler", a dit l'une des sources.

EDF attend du consortium qu'il offre au moins autant qu'EPH et IFM, a déclaré l'autre source. Selon des médias locaux, EPH et IFM avaient proposé au total 1,5 à deux milliards de zlotys (343 à 458 millions d'euros).

EDF et PGE ont refusé de commenter ces informations. Personne n'était disponible dans l'immédiat pour un commentaire au ministère polonais de l'Energie.

Plusieurs sources proches du dossier ont déclaré que la décision finale dans ce dossier pourrait appartenir au gouvernement dans le cadre d'un accord plus large entre la Pologne et la France, après les tensions créées par l'annulation par Varsovie d'une commande d'hélicoptères de combat Caracal à Airbus. EPH souhaite toutefois toujours reprendre la centrale de Rybnik, alimentée par une mine qui lui appartient, et il cherche à revenir dans le processus de cession, a précisé l'une des sources.

Pour Reuters, Anna Koper et Geert de Clercq, avec Agnieska Barteczko, Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS