Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

EDF perd Centrica, son allié dans le nucléaire britannique

Astrid Gouzik , , ,

Publié le

La décision avait déjà été annoncée en début d’année par le groupe d’énergie britannique. Centrica a officialisé sa décision, ce lundi 4 février. Il se retire du projet au sein duquel il s’était allié à EDF pour construire de nouvelles centrales en Grande-Bretagne.

EDF perd Centrica, son allié dans le nucléaire britannique © HeyRocker - Flickr - C.C.

Les coûts explosent, les retards s’accumulent… De quoi dissuader le britannique Centrica de s’engager plus avant dans le projet d’EDF pour construire de nouvelles centrales en Grande-Bretagne. "Centrica a pris la décision de ne pas participer à la construction prévue de 4 nouveaux réacteurs EPR en Grande-Bretagne", informe le groupe dans un communiqué.

"Depuis notre investissement initial, les coûts ont augmenté et le calendrier de la construction a été prolongé d'un certain nombre d'années", a justifié le directeur général de Centrica, Sam Laidlaw. "Ces raisons, et en particulier l'allongement du calendrier d'un retour sur investissement dans un projet de cette échelle, nous a amené à conclure qu'une participation n'est pas souhaitable pour Centrica et ses actionnaires", a-t-il ajouté.

Ce n’est pas réellement une surprise, depuis janvier, les rumeurs quant à un éventuel retrait du partenaire d’EDF bruissent depuis le début de l’année. Le groupe français aurait d’ailleurs déjà trouvé un remplaçant. Le chinois CGNPC, avec lequel EDF construit deux EPR en Chine à Taishan, pourrait reprendre l'option de Centrica.

"Le nouveau projet nucléaire à Hinkley Point C fait de bons et continus progrès", a assuré le directeur général d'EDF Energy, Vincent de Rivaz, tout en précisant que le groupe s’était "préparé à cette décision" attendue depuis des mois.

Avant Centrica, les géants allemands EON et RWE avaient décidé en mars 2012 de céder Horizon Nuclear Power, qui possède les terrains pour construire deux nouvelles centrales nucléaires au Pays de Galles et près de Bristol (sud-ouest de l'Angleterre). Le projet a été repris en fin d'année dernière par le japonais Hitachi.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

04/02/2013 - 18h47 -

Le démantèlement d'EDF va devenir le seul moyen de "guérir" cette entité pour éradiquer les influences délétères qui l'assaillent.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle