EDF détecte encore des écarts de qualité à l'EPR de Flamanville

EDF a annoncé le 10 avril avoir détecté des écarts de qualité sur certaines soudures de la centrale nucléaire de Flamanville. Le groupe va procéder à des contrôles additionnels qui pourraient amener à un ajustement du planning et du coût du projet.

Partager
EDF détecte encore des écarts de qualité à l'EPR de Flamanville
EDF a annoncé le mardi 10 avril avoir détecté des "écarts de qualité" sur certaines soudures du circuit secondaire principal de l'EPR de Flamanville.

EDF a annoncé le mardi 10 avril avoir détecté des "écarts de qualité" sur certaines soudures du circuit secondaire principal de l'EPR de Flamanville (Manche). L'électricien public a précisé lancer une analyse qui pourrait le conduire à adapter le planning et le coût du projet. A ce stade, le chargement du combustible de l'EPR de Flamanville est prévu fin décembre 2018. Sa montée en puissance doit avoir lieu tout au long de l'année prochaine, avec un fonctionnement à plein régime prévu pour le quatrième trimestre 2019.

Fin février, EDF avait déjà fait état d'écarts de qualité similaires, disant alors que ceci n'affecterait ni le calendrier ni le coût de réacteur nucléaire. "Suite aux écarts de qualité détectés, EDF a décidé de procéder à des contrôles additionnels sur les 150 soudures concernées du circuit secondaire principal afin d'identifier précisément celles qui présentent des écarts de qualité", précise le groupe dans un communiqué. "EDF a également lancé une expertise pour analyser les causes et la nature de ces écarts [...]. L'ensemble des contrôles et cette expertise s'achèveront d'ici fin mai."

Un possible ajustement du coût du projet

Mais c'est lors de la visite complète de l'installation, qui doit servir de référentiel pour établir "un état initial" de la centrale, que ces écarts ont été découverts, ea expliqué Xavier Ursat, directeur exécutif groupe en charge de la direction Ingénierie et projets nouveau nucléaire d'EDF, lors d'un échange avec la presse. Résultats il faudra attendre "l'issue de l'expertise en cour"s et que "la démarche d'instruction qui sera retenue par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN)" pour qu'EDF soit en mesure de préciser si le projet nécessite un ajustement de son planning et de son coût", poursuit le groupe.

Dans les premiers échanges à la Bourse de Paris, le titre EDF perd environ 0,2% alors que le SBF 120 avance de quelque 0,7%.

(Benoit Van Overstraeten, édité par Gilles Guillaume)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS