Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

EDF modernise la centrale hydraulique de Revin pour prolonger sa durée de fonctionnement

, , , ,

Publié le

Depuis 2014, des travaux de modernisation sont engagés à la centrale hydraulique de Revin (Ardennes) pour améliorer ses performances et assurer sa pérennité. Après les préparatifs logistiques, EDF achève une première tranche de 15 millions d'euros consacrée à la rénovation d'une des quatre turbine-pompe.

EDF modernise la centrale hydraulique de Revin pour prolonger sa durée de fonctionnement
Centrale hydroélectrique de Revin
© Salque Jean-Louis D.R. voir les IPTC

La Station de Transfert d'Energie par Pompage de Revin (Ardennes), troisième Step de France par la puissance totale installée (800 MW disponibles en deux minutes), est engagée depuis 2014 dans un plan de rénovation de ses groupes de production. Après les travaux de réalisation d'une base de vie pour les entreprises œuvrant au chantier, aboutissant à la création de 80 places de parking, 32 bungalows et un hangar de 400 mètres carrés, l'une des quatre turbine pompe fait l’objet depuis avril 2015 de toutes les attentions. L’ensemble de ses composants étant déposés et rénovés. Soit un premier investissement de 15 millions d'euros qui sera suivi en 2016 de 12 autres millions d'euros. Les opérations de maintenance prolongeront la durée de fonctionnement de l'équipement tout en augmentant sa fiabilité et sa disponibilité.

40 entreprises et 250 salariés

Les travaux vont s'échelonner sans interruption de la production électrique jusqu'en 2020. L'ensemble du chantier concernera la rénovation/modernisation de quatre turbines-pompes ainsi que leurs automatismes, équipements mécaniques, alternateurs et transformateurs. Chaque année, un des quatre groupes réversibles "turbine-pompe" de 200 MQ pesant 350 tonnes, sera modernisé. 700 tonnes de pièces seront changées. Près de 100 millions d'euros seront injectés par EDF dans ces interventions exécutées par Alstom et l'entreprise autrichienne Andritz. Plus de 40 entreprises et près de 250 salariés se relaient sur ce méga-chantier, plus grand aménagement hydraulique du Grand-Est. Télé-dirigée depuis le Centre de conduite hydraulique de Lyon (Rhône), l'unité ardennaise dirigée par Olivier Vidalinc emploie 35 permanents et a produit 898 000 MW en 2015.

Pascal Remy

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle