Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

EDF inaugure deux turbines à combustion à Vaires-sur-Marne

,

Publié le

Inauguration

Le groupe Edf a inauguré mi-novembre, en présence de son P-DG Pierre Gadonneix, deux nouvelles turbines à combustion (TAC) sur son site de Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne). 280 millions d'euros ont été investis dans ce projet, qui s'inscrit dans le plan de renforcement du parc de production thermique à flamme, mis en place par Edf fin 2005 pour un coût total de 900 millions d'euros. 

« Le thermique à flamme est là pour assurer les périodes de pointe », a déclaré Bernard Dupraz, directeur général adjoint Production-Ingénierie chez Edf. Les TAC sont destinées aux périodes d'« extrême pointe », elles serviront donc pour les pics de consommation, quelques centaines d'heures par an. Une première turbine avait été installée à Vitry-Arrighi (Val-de-Marne) au début de l'année. 

Ces deux nouvelles turbines, qui ont pour combustible du fioul domestique, ont une puissance totale de 370 mégawatts (MW). Elles ont été construites sur le site de l'ancienne centrale à charbon d'Edf, dont l'activité a été arrêtée le 18 mars 2005. Depuis le printemps 2008, cette centrale est en cours de « déconstruction » (ou démantèlement). Cette phase prendra fin d'ici à deux ans. 

« Nous engageons à présent un deuxième train d'investissements », a déclaré Pierre Gadonneix. 1,4 milliard d'euros seront investis dans la construction de moyens de production en semi-base et en pointe, d'ici à 2012. Trois cycles combinés gaz vont être installés à Blénod (Meurthe-et-Moselle) et Martigues (Bouches-du-Rhône), et trois autres turbines à combustion seront construites : une à Vaires et deux autres à Montereau (Seine-et-Marne).

L'Ile-de-France est alimentée, pour les besoins de base et de semi-base, par des centrales situées en province. Dans la région, on trouve surtout des sites dédiés à la pointe et à l'extrême pointe, qui interviennent « pour renforcer la sécurisation du réseau », précise Michel Tournier, directeur général délégué de la production et de l'ingénierie thermique chez Edf. L'extrême pointe coûte plus cher, notamment parce que le fioul domestique est un fioul raffiné, dans lequel on ne trouve pas de soufre, contrairement au fioul lourd. 

Adèle Bouet

Vient de sortir !
La nouvelle édition 2008-2009 de « L'ATLAS DES USINES » est parue. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez
ici.


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle