L'Usine Energie

EDF fait l'acquisition de la première tranche d'un projet de parc éolien au Texas

, , , ,

Publié le

La filiale américaine d'EDF Energies Nouvelles a annoncé lundi 22 juillet avoir acquis une première tranche de 200 mégawatts du projet de parc éolien, situé dans la région d'Hereford au Texas, avec une option d'achat sur la seconde qui s'élève à 300 mégawatts. Le groupe a également signé mardi 23 juillet un accord avec l'exploitant canadien d'oléoducs Enbridge et prendra 50% des parts d'une centrale éolienne au Québec, d'une capacité de 80 mégawatts

EDF fait l'acquisition de la première tranche d'un projet de parc éolien au Texas © Michal Sacharewicz - Flickr - C.C.

Le géant français l'électricité EDF a annoncé lundi 22 juillet l'acquisition de la première tranche d'un projet de parc éolien terrestre au Texas. Dans le détail, la filiale américaine d'EDF Energies Nouvelles a acquis une première tranche de 200 mégawatts du projet de parc éolien, situé dans la région d'Hereford au Texas, avec une option d'achat sur la seconde qui s'élève à 300 mégawatts, a annoncé le groupe dans un communiqué.

La construction de la première phase devrait commencer dans le courant de cette année afin que le projet puisse bénéficier d'un dispositif fédéral ("Production tax credit") de soutien au développement de l'éolien, créé en 1992, précise EDF. Le groupe français a multiplié les achats de parcs éoliens au Texas ces dernières années. Avec sa nouvelle acquisition, il se rapprochera de la barre d'un gigawatt de puissance éolienne construite ou en projet au Texas.

Acquisition de 50% d'une centrale éolienne au Québec

EDF Energies Nouvelles poursuit en outre son développement au Canada. Le groupe a signé un accord avec l'exploitant canadien d'oléoducs Enbridge et prendra 50% des parts du parc éolien de Saint-Robert-Bellarmin au Québec, d'une capacité de 80 mégawatts, a-t-il indiqué ce mardi 23 juillet.

"Après les opérations fructueuses réalisées au Canada sur les parcs éoliens de Lac-Alfred, Massif-du Sud et Blackspring Ridge, nous sommes heureux de nous engager à nouveau avec Enbridge dans une relation de co-actionnaire", s'est réjouit dans un communiqué Tristan Grimbert, PDG d'EDF Energies Nouvelles en Amérique du Nord. "La co-détention de centrales nous permet de poursuivre activement notre développement, tout en optimisant nos investissements", a-t-il ajouté, sans toutefois préciser le montant de l'opération.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte