L'Usine Energie

EDF et Veolia veulent démanteler un premier réacteur nucléaire graphite pour 2028

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

EDF et Veolia ont annoncé mardi 10 décembre une coentreprise pour le difficile démantèlement des réacteurs nucléaires à technologie graphite. Les industriels espèrent démanteler un premier réacteur graphite à Chinon (Inde-et-Loire) pour 2028.

EDF et Veolia veulent démanteler un premier réacteur nucléaire graphite pour 2028
Les deux caissons des réacteurs nucléaires graphite de la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher).
© ASN

EDF et Veolia renforcent leur alliance dans le démantèlement des réacteurs nucléaires à technologie graphite. La déconstruction de ces unités s’avère particulièrement difficile. Pour y arriver, les deux industriels ont annoncé la création d’une coentreprise baptisée Graphitech.

Six anciens réacteurs graphite en France

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte