EDF Energies Nouvelles croque l’exploitant de parcs éoliens Futuren

Après les négociations exclusives fin avril, EDF Energies Nouvelles a finalisé l'acuisition de l'allemnd Futuren. EDF va prendre 67,2% de l'exploitant de parcs éoliens présent en France, en Allemagne, au Maroc et en Italie, pour 320 millions d'euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

EDF Energies Nouvelles croque l’exploitant de parcs éoliens Futuren

EDF Energies Nouvelles a annoncé ce jeudi 11 mai avoir conclu un accord ferme et définitif avec Futuren pour acquérir 67,2% de la société. Le mardi 25 avril, les deux sociétés étaient entrées en négociations exclusives pour l’acquisition d’une participation majoritaire dans Futuren, un exploitant de parcs éoliens terrestres. Coté à Euronext, Futuren exploite un portefeuille de parcs d’une capacité brute de 389 MW en propre, gère 357 MW de parcs éoliens pour le compte de tiers et développe des projets représentant plus de 168 MW de capacité à ce jour. Il opère en France, en Allemagne, au Maroc et en Italie.

Poursuite du plan Cap 2030 d'EDF

"EDF Energies Nouvelles dispose ici d’une belle opportunité d’acquérir un acteur significatif de l’éolien terrestre en Europe, présent dans des pays à fort intérêt stratégique. Ce projet viendrait ainsi conforter les ambitions fortes CAP 2030 du Groupe EDF dans le renouvelable, en France comme à l’international", avait précise en avril Antoine Cahuzac, directeur exécutif du groupe EDF en charge du Pôle Energies, dans un communiqué. En octobre 2015, le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, a présenté un programme industriel baptisé "Cap 2030" dont une des trois priorités était d’accroître les énergies renouvelables.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En quasi-faillite en 2010, Futuren sort d’un redressement de six ans. Et en 2016, il affichait, pour la première fois depuis 1999, un résultat net positif. L'opération reste soumise à l’approbation du Bundeskartellamt, l’autorité de la concurrence allemande.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS