Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

EDF EN reprend le déploiement d’un parc éolien de 96 MW près de Perpignan

, , ,

Publié le

La construction de "l’éco-parc catalan" redémarre dans les Pyrénées-Orientales. Dans un premier temps, seules 16 éoliennes sur 35 avaient pu être installées par EDF Energies nouvelles, le tribunal administratif ayant annulé en 2015 le permis de construire des 19 autres. La cour d’appel ayant suspendu l’exécution du jugement fin 2015, le chantier reprend dès cette semaine.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le chantier de "l’éco-parc catalan", un parc éolien développé par EDF Energies nouvelles sur quatre communes de la plaine du Roussillon près de Perpignan (Pyrénées-Orientales), redémarre cette semaine. Ce parc de 35 machines d’une capacité de 96 MW avait connu un coup d’arrêt partiel le 23 avril 2015, suite à l’annulation par le tribunal administratif de Montpellier de l’un des quatre permis de construire, à la demande d’une commune riveraine, Corneilla-la-Rivière. Ce permis portait sur l’érection de 19 éoliennes à Pézilla-la-Rivière.

EDF EN avait fait appel et demandé un sursis à exécution, tout en achevant l’implantation des 16 éoliennes restantes sur les communes de Baixas, Calce et Villeneuve-la-Rivière et la construction du poste électrique. En appel, EDF EN a reçu le soutien des quatre communes d’implantation du parc éolien et de la Fédération régionale des travaux publics.

La cour administrative d’appel de Marseille (Bouches-du-Rhône) vient d’accorder fin 2015 ce sursis à exécution. Les moyens invoqués par EDF EN "paraissent en l’état de l’instruction sérieux et de nature à justifier l’annulation du jugement attaqué". La cour souligne notamment que le permis de construire ne méconnaît pas l’article R 111-21 du code de l’urbanisme. "Pour la cour, l’argument paysagé en première instance n’est pas un "motif sérieux" d’annulation de permis de construire", indique EDF EN à usinenouvelle.com le 21 janvier. Mais la décision sur le fond reste pendante...

Reprise des travaux

En attendant, EDF EN relance très vite les travaux : "Le chantier a repris cette semaine et va s’intensifier à l’arrivée des grues, début février. Cette décision de poursuivre le chantier a été prise rapidement, afin de répondre aux enjeux du territoire. L'ensemble des acteurs unissent leurs efforts pour que cet ensemble de 96 MW subvienne aux besoins énergétiques annuels de près de 86 000 Roussillonnais, soit près de 28% de la consommation électrique départementale annuelle".

La mise en service de la deuxième tranche du parc est désormais prévue à la fin du premier semestre 2016. Nécessitant un investissement d’environ 140 millions d’euros, ce parc, dont la production annuelle est estimée à 240 GWh, sera l’un des plus grands parcs éoliens terrestres français. À noter qu’il utilise pour la première fois des pales "furtives", minimisant l’impact sur les radars météorologiques.

Sylvie Brouillet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle