EDF / Edison : des avancées, mais le pacte encore repoussé

[ACTUALISE] - Après plusieurs mois de négociations, les actionnaires italiens d’Edison ont fini par approuver à l’unanimité le projet proposé par EDF le 1er novembre. Une première étape qui ne signifie pas la clôture du dossier.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

EDF / Edison : des avancées, mais le pacte encore repoussé

Le conseil de surveillance du groupe A2A vient de valider la proposition d'EDF ce lundi 2 novembre. Il suit ainsi le conseil d’administration de la société A2A, qui regroupe les actionnaires italiens d’Edison. Le français entend prendre le contrôle du groupe italien, numéro deux de l’électricité en Italie.

Mais pour l’heure, rien n’est encore définitif. En effet, EDF prolonge jusqu’au 4 novembre son pacte avec les actionnaires d’Edison. Il devait prendre fin le 31 octobre au soir. L’objectif est donc désormais de finaliser l’accord. Le groupe français rappelle d’ailleurs que l’accord reste conditionné sur la documentation définitive et à la validation par les organes de décision respectifs dans les sociétés et par les autorités réglementaires et de la concurrence.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

De son côté, A2A précise que le pacte d’actionnaires pourrait être prolongé une deuxième fois jusqu’au 30 novembre pour permettre la finalisation d’un accord contraignant.

57,5% dans les trois ans

Selon l’accord proposé le 31 octobre, EDF devrait pouvoir grimper dans les trois ans à 57,5% du capital d’Edison et bénéficierait d’un partage des actifs de la filiale d’Edison, Edipower. EDF doit aussi garantir aux actionnaires italiens une option de vente sur 100% de ses actions dans Edison. Les actionnaires pourront eux bénéficier d’une option d’achat sur 250 MW de la capacité des fermes éoliennes d’Edison.

Actuellement le groupe italien est contrôlé à 61,3% par Transalpina di Energia, une coentreprise à 50-50 entre EDF et Delmi, la société rassemblant les actionnaires italiens menés par A2A. EDF détient par ailleurs directement 19,3% d'Edison.

L'accord passé entre EDF et les actionnaires italiens se fonde sur un précédent arrangement conclu en mars mais qui avait été bloqué par Rome dans le but de garder Edison en des mains italiennes.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS