EDF défend le grand carénage comme étant "la solution la plus économique"

PARIS (Reuters) - Augmentation des émissions de CO2 en raison du recours accru aux centrales à charbon et coût de production de l'électricité plus cher pour l'éolien que pour le nucléaire : EDF défend son projet de prolongation du parc nucléaire français qui reste "la solution la plus économique".

Partager
EDF défend le grand carénage comme étant
Prolonger la durée de vie du parc nucléaire français constitue "la solution la plus économique", a déclaré mercredi un dirigeant d'EDF, en faisant valoir que les fermetures de centrales décidées en Allemagne ont entraîné un hausse des émissions de CO2 du pays. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

EDF estime à 48 milliards d'euros (courants) le coût du "grand carénage", le programme d'investissement sur la période 2014-2025 destiné à rénover le parc nucléaire français, à augmenter le niveau de sûreté des réacteurs et à prolonger leur durée de fonctionnement au-delà de 40 ans. "Il est clair que la prolongation de la durée de fonctionnement du parc existant est la solution la plus économique", a déclaré Dominique Minière, directeur exécutif en charge de la direction du parc nucléaire et thermique d'EDF, lors d'une conférence organisée par la revue Passages mercredi 12 juillet.

Le dirigeant a précisé que le coût 'cash' de production du parc nucléaire français s'établissait aujourd'hui à 32 euros par mégawatt/heure (MWh) en tenant compte du grand carénage et qu'il redescendrait progressivement à moins de 30 euros par MWh, ce qu'il a comparé avec des coûts de 60 à 100 euros et de 150 euros par MWh respectivement pour l'éolien terrestre et maritime.

"Il n'existe pas de moyen de production neuf moins cher en 'cash' que le nucléaire existant, même en intégrant l'ensemble des investissements nécessaires au grand carénage."

Augmentation des émissions de CO2 en Allemagne

Dominique Minière a également déclaré que l'arrêt des réacteurs nucléaires en Allemagne, après l'accident de la centrale japonais de Fukushima survenu en 2011, avait entraîné un recours accru aux centrales au charbon, et donc des émissions de CO2 du pays, tandis que les particuliers allemands paient leur électricité "entre 80 et 100% plus cher que les Français".

Le directeur du parc nucléaire d'EDF, qui a aussi défendu l'idée d'une complémentarité entre le nucléaire et les renouvelables, a ensuite été interrompu par des militants antinucléaires rapidement évacués par la sécurité et la police.

Le gouvernement français attendra que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) rende son avis sur la prolongation des réacteurs du parc français fin 2018 ou début 2019 pour se prononcer sur la fermeture de certains d'entre eux, a déclaré Edouard Philippe. Le chef du gouvernement a aussi tempéré les propos de son ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, qui avait évoqué lundi la possibilité de fermer "peut-être jusqu'à 17 réacteurs".

Pour Nicolas Hulot, ces fermetures doivent permettre de tenir l'objectif de réduire à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité d'ici à 2025 - un engagement pris par le gouvernement précédent et réaffirmé par Emmanuel Macron.

Pour Reuters, Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

0 Commentaire

EDF défend le grand carénage comme étant "la solution la plus économique"

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS