Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

EDF: Chiffre d'affaires en baisse de 4,3% sur 9 mois, le nucléaire et les prix pèsent

Publié le

Infos Reuters PARIS (Reuters) - EDF a publié mardi un chiffre d'affaires en repli de 4,3% au titre des neuf premiers mois de 2017, pénalisé notamment par une baisse de sa production nucléaire en France et un contexte de prix défavorable, et a confirmé ses objectifs.

EDF: Chiffre d'affaires en baisse de 4,3% sur 9 mois, le nucléaire et les prix pèsent
EDF a publié mardi un chiffre d'affaires en repli de 4,3% au titre des neuf premiers mois de 2017, pénalisé notamment par une baisse de sa production nucléaire en France et un contexte de prix défavorable, et a confirmé ses objectifs. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier
© Benoit Tessier

L'électricien public prévoit toujours pour 2017 un Ebitda (à taux de change 2016) compris entre 13,4 et 14,0 milliards d'euros et une production nucléaire de 383 à 387 térawatts/heure (TWh), des objectifs revus à la baisse fin octobre pour tenir compte de l'arrêt provisoire de la centrale du Tricastin (Drôme et Vaucluse).

Le groupe a enregistré à fin septembre des ventes de 49,7 milliards d'euros (-3,2% en organique), avec des chutes en données publiées de 10,6% en Italie - en raison des prix du gaz -, de 9,5% au Royaume-Uni - avec la baisse des prix du nucléaire - et de 3,6% en France.

En France, l'évolution des tarifs en août 2016 et 2017 "contribue à une diminution du chiffre d'affaires estimée à 205 millions d'euros", l'impact de "l'intensité concurrentielle accrue" étant pour sa part estimé à 560 millions, tandis que la production nucléaire recule de 1,3% en raison d'un volume d'arrêts de réacteurs plus important qu'en 2016.

EDF, dont l'Etat détient 83,4% du capital, a par ailleurs revu à la baisse lundi ses objectifs 2018, le groupe n'étant plus en mesure de garantir qu'il dégagera un flux de trésorerie (cash-flow) positif l'année prochaine tandis que le rebond attendu de son Ebitda pourrait être moins net que prévu.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus