L'Usine Energie

EDF chercherait à s’allier avec des groupes chinois dans le nucléaire britannique

, ,

Publié le

C’est ce qu’affirment le Financial Times et Le Guardian ce lundi 3 septembre.

EDF chercherait à s’allier avec des groupes chinois dans le nucléaire britannique © HeyRocker - Flickr - C.C.

"EDF a discuté avec des groupes chinois contrôlés par l'Etat d'un partage du fardeau financier de son projet de construction" de réacteurs à Hinkley Point dans le Somerset, dans l'ouest de l'Angleterre, écrit le Financial Times sur son site internet.

Le Guardian, quant à lui, affirme que le français a discuté avec State Nuclear Power Technology Corporation (SNPTC) et China Guangdong Nuclear Power Corporation (CGNPC). Il se fonde sur des sources industrielles bien informées pour avancer ces précisions.

Le Financial Times note toutefois qu'un investissement chinois dans un domaine "sensible politiquement" comme le nucléaire, pourrait être "controversé" au Royaume-Uni.

"Nous avons toujours dit que nous étions ouvert à l'idée que d'autres partenaires investissent dans le projet", explique EDF Energy, filiale d'EDF au Royaume-Uni, dans un communiqué. Le groupe ne confirme toutefois pas les rumeurs de discussions avec des groupes chinois.

"Etant donné que nous approchons de notre décision finale d'investissement, il est approprié d'envisager des options de financement incluant la recherche de partenaires supplémentaires" mais "il est toutefois trop tôt pour dire quoi que ce soit à propos de l'issue" de cette recherche, ajoute le groupe.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte