EDF cède la moitié de la RTE et prévoit une année 2017 compliquée

EDF a scellé la cession de 49,9% du capital de sa filiale RTE à la Caisse des dépôts et CNP Assurances lors d'une réunion du conseil d'administration. Le premier producteur français d'électricité a aussi annoncé s'attendre à un exercice 2017 plus difficile que cette année.

Partager
EDF cède la moitié de la RTE et prévoit une année 2017 compliquée
/Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahe

Annoncée cet été, EDF a enfin scellé la cession partielle de sa filiale RTE. Le conseil d'administration réuni mercredi a signé la cession de 49,9% du capital de la filiale RTE à la Caisse des dépôts (CDC) et CNP Assurances. La valorisation définitive est fixée à 8,2 milliards d’euros pour 100 % des fonds propres de RTE. EDF bénéficiera éventuellement d’un complément de valeur pouvant atteindre 100 M€.

"Le schéma retenu prévoit l’entrée de la Caisse des Dépôts et de CNP Assurances comme actionnaires de référence de RTE aux côtés d’EDF, à travers la création d’une coentreprise détenue conjointement par EDF (50,1 %) et la Caisse des Dépôts et CNP Assurances (49,9 %)", précise le communiqué.

Dès le départ, les syndicats d’EDF se sont montrés hostiles à la cession de RTE. Dans une lettre ouverte, la CFDT estimait que "l’ouverture du capital de RTE pourrait conduire, à terme, à sa sortie du groupe EDF", qui "ouvrirait la voie à une privatisation d’EDF". Car c’est l’intégration à EDF de RTE qui empêche la privatisation d’EDF, expliquait la lettre.

L’ouverture du capital de RTE s’inscrit dans un programme de cessions d’environ 10 milliards d’euros à l’horizon 2020 prévu par EDF pour réduire son endettement et financer d’importants investissements, en particulier le grand carénage et la construction controversée à Hinkley Point, en Grande-Bretagne, de deux réacteurs EPR.

Un exercice 2017 difficile

EDF révoit pour l'année prochaine un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) compris entre 13,7 et 14,3 milliards d'euros, après celui de 16,0 à 16,3 milliards attendu cette année. Il explique cette dégradation par la baisse des prix de marché en France et au Royaume-Uni par rapport à 2016 et celle des volumes souscrits dans le cadre du mécanisme ARENH (accès régulé à l'électricité nucléaire historique) de revente d'une partie de sa production nucléaire à ses concurrents.

Dans un communiqué, EDF ajoute que "l'Ebitda 2018 devrait être en croissance sensible par rapport à 2017, et ce d'autant plus si les prix de gros de l'électricité sont bien orientés".

Le groupe confirme parallèlement son intention de soumettre d'ici la fin du premier trimestre 2017 à son conseil d'administration, si les conditions de marché le permettent, un projet d'augmentation de capital d'environ quatre milliards d'euros, "l'Etat actionnaire s'étant engagé à y participer à hauteur de trois milliards d'euros".

Avec Reuters

0 Commentaire

EDF cède la moitié de la RTE et prévoit une année 2017 compliquée

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS