EDF avance l'arrêt de son plus gros réacteur nucléaire au Royaume-Uni

EDF a annoncé le 19 novembre qu'il arrêterait en 2022 le réacteur Hinkley Point B au Royaume-Uni. Le pays vient d'annoncer de nouveaux investissements dans le nucléaire pour faire face au vieillissement de ses centrales.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

EDF avance l'arrêt de son plus gros réacteur nucléaire au Royaume-Uni
Hinkley Point B peut produire suffisamment d'électricité pour alimenter environ 1,8 million de foyers, ce qui fait de lui le réacteur le plus productif au Royaume-Uni. /Photo d'archives/REUTERS/Suzanne Plunkett

Le réacteur nucléaire Hinkley Point B au Royaume-Uni va s'arrêter plus tôt que prévu. Jeudi 19 novembre, la filiale britannique d'EDF a annoncé qu'elle fermerait l'unité au plus tard le 15 juillet 2022. Située dans le Somerset, dans le sud-ouest de l'Angleterre, l'installation est en service depuis 1976.

Problèmes d'obsolescence

Hinkley Point B peut produire suffisamment d'électricité pour alimenter environ 1,8 million de foyers, ce qui fait de lui le réacteur le plus productif au Royaume-Uni. Hinkley Point B est normalement autorisé à fonctionner jusqu'en mars 2023. Le réacteur a toutefois souffert de divers problèmes liés à son obsolescence.

"En 2012, EDF a prolongé de sept ans la durée de vie estimée de Hinkley Point B, de 2016 à mars 2023. L'annonce d'aujourd'hui signifie que le site cessera de produire seulement quelques mois plus tôt et plus de 15 ans après ce qui était prévu à l'origine dans les années 1960", souligne l'électricien dans un communiqué.

Un réacteur EPR en construction sur le même site

Alors que le nucléaire fournit 20 % de l'électricité britannique, le pays fait face au vieillissement de ses centrales. La moitié des huit centrales nucléaires britanniques en exploitation doivent être mises hors service d'ici à mars 2024.

EDF est en train de construire un nouveau réacteur de type EPR sur le même site du Somerset, Hinkley Point C, censé commencer à produire de l'électricité en 2025. En parallèle, l'entreprise souhaite construire un réacteur identique, Sizewell C, sur un autre site. Mais l'électricien attend encore le feu vert du gouvernement britannique sur ce point. Dans le cadre de son plan pour une révolution industrielle verte, le Premier ministre Boris Johnson a tout de même annoncé un soutien de 525 millions de livres au développement de centrales et de nouveaux réacteurs modulaires (ou SMR pour smal modular reactor).

Avec Reuters (Susanna Twidale ; version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)

1 Commentaire

EDF avance l'arrêt de son plus gros réacteur nucléaire au Royaume-Uni

Rochain serge
20/11/2020 14h:31

Un réacteur estconcu pour une durée d'environ 40 ans et la vétusté n'est pas plus une invention là qu'ailleurs. En France nous comptons jouer avec le feu, mais celui là est particulietement chaud.

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS