EDF attend 4 Mds€ de ses ventes anglaises

La mise en vente par EDF de ses réseaux de distribution d'électricité au Royaume-Uni a été annoncée ce matin. EDF Energy en est le principal opérateur.
Partager

Cinq milliards d'euros avant la fin 2010. C’est le montant des cessions d'actifs qu’EDF souhaite réaliser pour alléger son bilan. La vente des réseaux de distribution d'électricité qu'il possède au Royaume-Uni devrait lui en fournir une bonne partie : l’énergéticien espère en tirer plus de 4 milliards d'euros. Cette vente britannique a été annoncée vendredi par Pierre Gadonneix, qui sera remplacé à la présidence d'EDF début novembre par Henri Proglio.

Les infrastructures de distribution exploitées la filiale britannique, EDF Energy, sont situées à Londres et dans l'est de l'Angleterre. Ce réseau alimente en électricité 7,9 millions de clients, particuliers et entreprises confondues. Différentes options "d'évolution de la propriété" sont à l'étude. En août, le Sunday Times avait fait état d'un vif intérêt pour ce réseau, citant plusieurs repreneurs éventuels, dont l'agence d'investissements d'Abou Dhabi.

Alors qu’un ancien ambassadeur du Royaume-Uni fera partie de la nouvelle garde entrant au conseil d’administration d’EDF aux côtés d’Henri Proglio, Pierre Gadonneix, PDG d'EDF a rappelé sa: « stratégie de développement au Royaume-Uni sur un marché clé pour le Groupe en Europe, après l'acquisition de British Energy qui consolide les projets d'EDF dans la relance du nucléaire et renforce fortement sa position d'énergéticien en Grande-Bretagne ». Le groupe français a acquis fin 2008 l'opérateur britannique de centrales nucléaires British Energy et entend construire 4 réacteurs de type EPR dans le pays, dont le premier pourrait être mis en service dès 2017.

Si EDF a besoin de cash, c’est que la structure financière du groupe français a été considérablement alourdie l'an dernier, précisément après ses récentes acquisitions dans le nucléaire en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. La dette atteignait 36,8 milliards d'euros au 30 juin dernier, notamment à cause de l'acquisition de British Energy pour 15 milliards.

Reste à déterminer d’où viendra le milliard manquant pour atteindre les 5 milliards souhaités par EDF pour se renflouer. Parmi les autres cessions évoquées par la presse figure celle de la filiale de transport d'électricité, RTE, qui gère le réseau français de lignes à haute tension.

%%HORSTEXTE:%%

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Stagiaire - Inspecteur Equipements Sous Pression et TMD (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - Stage - Saint Genis Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS