EDF-Alstom grands gagnants pour les éoliennes offshore

PARIS (Reuters) - EDF et Alstom apparaissent comme les grands gagnants de l'appel d'offres sur l'installation d'éoliennes au large des côtes de la Manche, représentant une puissance cumulée de 2.000 mégawatts, soit un tiers de moins que prévu.

Partager

Le ministre de l'Industrie Eric Besson a annoncé vendredi le lancement d'un deuxième appel d'offres au second semestre, notamment pour le champ du Tréport, déclaré infructueux lors de ce premier tour, avec en ligne de mire l'attribution de 6.000 mégawatts de capacités à l'horizon 2020 fixée par le Grenelle de l'environnement.

Le consortium formé par EDF et Alstom remporte ainsi trois des champs qui étaient en jeu (Saint-Nazaire, Fécamp et Courseulles-sur-Mer), tandis que l'espagnol Iberdrola, associé au français Areva, se voit attribuer celui de Saint-Brieuc.

GDF Suez, qui avait aussi formé un consortium avec Areva, n'obtient donc rien à ce stade.

Cyril Altmeyer, édité par Patrick Vignal

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS