Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Edf, Alstom et Gdf-Suez pré-qualifiés pour la nouvelle tranche du projet solaire géant d’Ouarzazate

, , , ,

Publié le

Masen, l’agence marocaine de l’énergie solaire a publié durant l’été la liste des groupes pré-qualifiés pour la suite de son programme à Ouarzazate. Trois groupes français Edf, Alstom et Gdf-Suez sont associés à certains des sept consortia retenus.

Edf, Alstom et Gdf-Suez pré-qualifiés pour la nouvelle tranche du projet solaire géant d’Ouarzazate
Henri Proglio, PDG d'EDF prêt à se lancer dans le solaire au Maroc avec Alstom
© Pascal Guittet

Les choses se précisent pour la seconde tranche du projet de centrale solaire géante de Ouarzazate dans le sud du Maroc piloté par Masen, l’agence marocaine de l’énergie solaire.

Après un appel à manifestation d’intérêt lancé le 23 janvier, l’agence a publié durant l’été la liste des pré-qualifiés.

Le projet géant dénommé Noor réparti en plusieurs phases, a fait l’objet d’une première tranche d’investissement dite Noor I, une centrale solaire à concentration (CSP pour Concentrating solar power plant) emporté en 2012 par le groupe saoudien Acwa associé à des entreprises espagnoles spécialistes du solaire notamment Abengoa.

Les travaux sur ce site ont débuté début mai.

La phase II du projet Noor représente comme le précédent des centaines de millions de dollars d’investissements.

Il s’agit, précise Masen de "projets de production indépendante consistant en la conception, le financement, la construction, l'exploitation et la maintenance d’une ou de plusieurs centrales thermosolaires d’une capacité totale d’environ trois cents mégawatts (300 MW)." 

En clair, les porteurs doivent tout apporter. Leur seule contrepartie sera un contrat d’achat d’électricité garanti à un prix fixé sur plusieurs décennies par le Maroc .

Ce programme est divisé en deux projets distincts à savoir d’abord Noor II utilisant la technologie CSP Parabolique avec stockage d’une capacité envisagée autour de 200 MW.

L’autre projet est Noor III, un projet CSP doté d’une tour solaire d’une capacité envisagée autour de 100 MW avec stockage.

Les soumissionnaires pouvaient déposer une offre pour Noor II ou III ou pour les deux projets.

Selon  Masen, suite à l’évaluation des dossiers de pré-qualification remis, les soumissionnaires retenus sont pré-qualifiés pour participer à la prochaine étape de sélection, celle de l’appel d’offres.

Pour NOOR II, trois consortia retenus, à savoir  :

- Abengoa SA et AbengoaSolar

Ce groupe espagnol d’ingénierie et de construction basé à Séville mène notamment de nombreux projets solaires ainsi que de biomasse ou désalinisation de par le monde.

International Company For Water and Power Projects et Sener Grupo de Ingeneria

La première société est une branche du groupe saoudien Acwa power qui a remporté Noor I. Quant à Sener, c’est un groupe d’ingénierie espagnol opérant notamment dans les énergies renouvelables.

- International Power SA (filiale de GDF Suez à Dubai) et Abu Dhabi Future Energy Company PJSC/MASDAR

Il s’agit d’un consortium associant une filiale de GDF-Suez  à une des sociétés d’investissement émiraties portant le projet de "cité verte" de Masdar à Abou Dhabi.

Pour NoorR III : quatre consortia ont été retenus, à savoir :

Abengoa SA et AbengoaSolar (sus-cités)

EDF, EDF Énergies Nouvelles, Brightsource Energy, Brookstone Partners Morocco, Alstom Power System et Mitsui & Co Ltd.

Outre les groupes français Edf et Alstom, Brightsource Energy est une compagnie californienne spécialisée dans le solaire CSP tour et stockage de chaleur.

Elle réalise avec Bechtel dans le désert américain de Mojave un projet géant associant miroirs paraboliques et tour dénommé Ivanpah (photo ci-contre).

Quant à Brookstone Partners Morocco, il s’agit d’un fond d’investissement américain spécialisé dans les infrastructures qui dispose d’une branche au Maroc.

Mitsui est un groupe japonais opérant dans les infrastructures et l’énergie. Il est par ailleurs déjà associé au Maroc avec Gdf Suez autour du projet de l'énorme centrale à charbon de la ville de Safi.

Il a aussi emporté en 2012 un contrat de construction et d'exploitation d'un parc éolien à Taza (230 km d'Oujda) dans un consortium mené par Edf Energies nouvelles qui, à cette occasion, a créé une filiale à Casablanca. Alstom est fournisseur de turbines éoliennes sur ce projet.

> International Company For Water and Power Projects et Sener Ingeneria y Systemas : société sus-citées

> International Power SA (filiale de GDF Suez à Dubai), Abu Dhabi Future Energy Company PJSC/MASDAR et Solar Reserve LLC

Outre les deux premiers groupes sus-cités, Solar Reserve est une société américaine basée en Californie.

Pour départager ces candidats, selon Masen, le lancement de l’appel d’offres proprement dit pour Noor II et Noor III est prévu pour le début du quatrième trimestre 2013.

Pierre-Olivier Rouaud
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle