Écotaxe, un raté grand-guignolesque

Pascal Gateaud , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Écotaxe, un raté grand-guignolesque
Cinq jours après une violente manifestation, le portique écotaxe de Pont-de-Buis (Finistère) a été démantelé, la société Ecomouv, gestionnaire de la taxe, ayant décidé qu’il valait mieux le mettre à l’abri. Sage décision, puisque trois jours plus tard le portique de Lanredec (Côtes-d’Armor) était incendié par des opposants. Quand bien même l’écotaxe ne pouvait être tenue pour responsable des difficultés d’une partie de l’industrie agroalimentaire bretonne, le gouvernement a choisi de temporiser. Décidée dans l’allégresse du Grenelle de l’environnement, l’écotaxe fait aujourd’hui la quasi-unanimité contre elle. Le partenariat public-privé contracté par l’État avec la société Ecomouv[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte