Ecotaxe : Royal dénonce le coût exorbitant du contrat Ecomouv'

Interrogée au Grand Journal de Canal+, Ségolène Royal a indiqué qu'elle pourrait remettre en cause le contrat avec Ecomouv', la société chargée de la mise en place du dispositif et de la collecte de l'écotaxe, aujourd'hui abandonnée. La ministre dit être prête "au contentieux pour que les Français ne paient pas cette facture".

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ecotaxe : Royal dénonce le coût exorbitant du contrat Ecomouv'

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, a déclaré ce jeudi 16 octobre qu'elle pourrait remettre en cause le contrat avec Ecomouv', la société chargée de la mise en place du dispositif et de la collecte de l'écotaxe, aujourd'hui abandonnée.

Alors qu'un journaliste de Canal+ lui demandait si elle pourrait remettre en cause ce contrat, elle a répondu: "absolument". "Je regarde le détail du contrat signé, les conditions exorbitantes de ce contrat", a-t-elle dit.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous irons sans doute au contentieux pour que les Français ne paient pas cette facture, car le système était absurde, cette taxe n'avait rien d'écologique", a-t-elle ajouté, évoquant l'indemnisation due à Ecomouv' après l'abandon de l'écotaxe.

Interrogée sur le chiffre parfois évoqué de 800 millions d'euros, elle n'a fourni aucune évaluation, répondant simplement: "Qui a dit 800 millions? j'espère que ce sera le moins possible, je suis en train de regarder".

Elle a critiqué "un dispositif qui coûte cher aux Français" car l'écotaxe impliquait que "40% de la taxe" soit "détourné pour rémunérer le capital d'une société italienne privée, pour rémunérer Ecomouv, et en coûts de fonctionnement". Ecomouv' est une filiale entre l'Italien Autostrade, majoritaire, et les Français Thales, SNCF, SFR et Steria.

L'interview de Ségolène Royal au Grand Journal (l'échange sur l'écotaxe intervient à 9min30)

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS