Ecotaxe poids lourd : acheter le péage intelligemment

Le péage représentera 8 à 15 % du coût de transport dès l’entrée en vigueur de l’Écotaxe dans quelques mois. Les transporteurs, mais aussi les comptes propres et  les chargeurs ont fort intérêt à se pencher sur ce poste de dépense qui impactera leur budget 2013. Comment le réduire ? En cessant de se focaliser sur les tarifs uniquement pour s’intéresser à l’optimisation de chaque paramètre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ecotaxe poids lourd : acheter le péage intelligemment

Le poste péage représente une charge importante, notamment pour les marchandises à faible valeur ajoutée pour lesquelles le transport constitue une part significative du prix, comme les produits frais par exemple. Avec l’arrivée imminente de la Taxe Poids Lourds Nationale, ou « Écotaxe », il augmentera de 40% en moyenne. Il est donc dans l’intérêt des transporteurs de mettre tout en œuvre afin de contenir cette charge.

Optimiser le poste péage, point par point

En premier lieu, le péage doit être considéré dans une logique globale d’optimisation des itinéraires selon plusieurs paramètres : coût total, temps de parcours global, fiabilité de l’heure d’arrivée, sécurité du transport, consommation CO2, etc.

Il faut pour cela :
- Considérer le coût au km et sa disparité selon la nature de l’itinéraire, ce qui permet de faire une comparaison plus ajustée entre deux itinéraires de distances semblables, l’un payant, et l’autre gratuit mais plus consommateur en carburant ;
- Suivre les trajets des véhicules a posteriori, garantissant ainsi le respect des consignes données aux chauffeurs, et permettant d’orienter leur formation relative aux choix d’itinéraires ;
- Pouvoir anticiper de façon fiable les coûts de péage, ce qui est bien évidemment nécessaire à cette optimisation.

Cela suppose donc que le péage, coût direct visible et identifiable, soit également appréhendé de façon optimale, pour éviter les dépenses inutiles.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En effet, il arrive bien souvent qu’un transporteur opte pour des solutions "par défaut" lorsqu’il investit un nouveau marché, notamment à l’étranger, ce par manque de temps pour bien s’informer. Dans ce cas, la conséquence la plus probable est qu’il ne puisse pas bénéficier des réductions auxquelles un programme d’abonnement, ou même un mode de paiement adapté, lui donneraient accès. Plus grave, il peut également se trouver en situation d’infraction, et ainsi risquer une amende et une immobilisation temporaire du véhicule.

Mettre de l’intelligence dans l’achat de péage

Cela signifie, pour les transporteurs, se doter d’outils adaptés de prévision et de suivi :
- Identifier à l’avance les contraintes réglementaires ;
- Anticiper les coûts de péage, afin de les comptabiliser au plus juste dans les prix de revient et dans les devis ;
- Disposer d’outils d’analyse spécifiques au poste péage, pour plus de clarté et une identification plus aisée des anomalies demandant réclamation.

Le principe est donc simple : il s’agit de prendre du recul sur le péage, ne pas se limiter aux simples tarifs, mais s’intéresser aux processus permettant de réaliser des économies sur chaque paramètre.

Il est également nécessaire de se pencher sur l’optimisation des coûts de gestion du péage lui-même, car ces coûts vont augmenter significativement avec l’apparition de la répercussion des charges de l’Écotaxe.

Par exemple, la faculté d’intégrer directement et de façon structurée ces dépenses dans le système d’information de l’entreprise, plutôt que d’avoir à recopier une masse importante de documents, apporte un gain de productivité significatif et permet aux transporteurs de se focaliser sur des tâches à plus grande valeur ajoutée.

Enfin, l’analyse des coûts annexes peut aussi révéler des potentiels d’optimisation au-delà du simple coût facial du péage : installation du badge et immobilisation correspondante du véhicule, taux de panne du badge et surcoûts associés, gestion de la situation en cas de panne (limitation des surcoûts directs, maintien de la simplification de gestion), etc.

Pourquoi choisir un acteur spécialisé ?

Si de telles solutions s’appliquent aussi bien aux grands transporteurs qu’aux PME, elles demandent une bonne maîtrise et une parfaite connaissance des mécanismes du péage, ainsi que des ressources dédiées.

Un pure player de solutions péage apporte une expertise métier dédiée et des solutions de service qui simplifient la gestion des péages en France et à l’étranger. Les transporteurs ont ainsi l’opportunité d’optimiser leurs dépenses globales.

La formule est simple : économies de gestion + diminution des dépenses de péage + optimisation point par point = baisse des coûts de transport, et donc meilleure compétitivité.

Philippe Duthoit, PDG d'Eurotoll, habilitée à émettre et gérer des contrats d’abonnement aux différents systèmes de télépéage ou de taxe poids lourd en Europe

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS