Economie du Maroc : "les perspectives pour 2015 s’améliorent", selon le Crédit agricole

Dans un de ses dernières lettre hebdomadaire "Perspectives émergents", l'équipe d'analyse économique du Crédit agricole a fait une mise à jour de la situation du  Maroc.  Plutôt en amélioration mais avec des bémols. Avec 4,5% de prévision de croissance.

Partager
Economie du Maroc :

« À moins d’un nouveau choc externe ou interne (politique ou social), les perspectives pour 2015 s’améliorent », c’est qu’estiment les économistes du Crédit agricole dans une note de la série "Perspectives Emergents" publiée le 27 février à Paris dont sont tirés les élements ci-dessous.

Selon celle-ci, le Maroc fera probablement figure de bon élève régional en terme d’IDE et le risque souverain est limité par le soutien du FMI et la confiance des marchés.

L’amélioration du déficit budgétaire pourrait aussi libérer des fonds pour l’investissement, réduire les délais de paiement et renforcer le BTP qui peine. La dépréciation voulue du taux de change aura aussi des effets favorables, alors que les prix du pétrole sont bas. Mais attention à la situation sociale fragile en cas de rebond des prix, prévient le Crédit agricole.

En 2015, quatre éléments influeront sur les performances économiques et chacun a une perspective favorable à court terme, selon la note qui détaille:
- la croissance européenne devrait s’accélérer (de 0,9% à 1,3%), soit près de 0,2 point supplémentaire pour le Maroc.
- les prix bas du pétrole : en janvier 2015, les importations de pétrole représentaient 15% des importations totales, contre 27% un an plus tôt.
-la production agricole qui pourrait enregistrer un record équivalent voire supérieur à celui de 2013, apportant près de 2 points de croissance supplémentaire.

-les IDE, dont les perspectives sont favorables grâce à certains projets, notamment dans l’immobilier et la santé.

Dans l’ensemble, la croissance au Maroc gagnerait 2 points et passerait ainsi de +2,4% en 2014 à près de +4,5% en 2015, selon les analystes du Crédit agricole.

Le dernier rapport article IV sur l’économie marocaine « reflète l’opinion positive qu’a l’institution sur la gestion économique du pays » indique la note qui poursuit : les agrégats macro-économiques du Maroc ne sont pas pour autant reluisants : lesté par les importations de pétrole, le déficit commercial atteint 20% du PIB.

Il est en partie contrebalancé par les revenus du tourisme et les transferts de la diaspora marocaine et se traduit par un déficit courant de 10% du PIB que le pays doit donc financer chaque année.

En plus de ces aspects structurels, la conjoncture n’a pas été favorable depuis 2011, avec simultanément une crise politique régionale, qui pous-sa le gouvernement à accorder de substantielles hausses de salaires et un ralentissement économique en Europe, principal partenaire économique du pays.

Entre 2010 et 2012, la dette publique aura ainsi progressé de 10 points (à 71% du PIB) avec un déficit budgétaire atteignant 7,5% du PIB.

notation favorable

Dans ce contexte, estime le Crédit agricole, le Maroc pouvait perdre la notation favorable ("investment grade") que lui accordent les agences, mais une nouvelle dynamique a permis de l’éviter : la stabilité politique remarquée du royaume et ses liens avec l’Europe et le Golfe ont fait du pays le premier récipiendaire des investissements directs étrangers (IDE) au sud de la Méditerranée depuis 2011 (hors Israël).

En 2013, le Maroc, rappelle la note, ne perdit pas son rating et la gestion économique était plus prudente après la signature d’un accord avec le FMI (mise en place d’une ligne de liquidité de précaution contre des réformes fiscales et monétaires). Le gouvernement réduisit ses investissements, la masse salariale progressa à peine et une réforme vigoureuse des subventions publiques était en route. En 2014, la dette publique était stabilisée à 76% du PIB et le déficit budgétaire ramené à près de 5% du PIB.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS