Economie circulaire : Une collaboration industrielle pour recycler les sols dans la pharmacie

Les entreprises Gerflor et Paprec Recyclage se sont associées pour la création d'une coentreprise dénommée Floor to Floor. Elle vise à favoriser la collecte, le tri et le recyclage des déchets et coproduits de revêtements de sol, notamment des salles propres.

Partager
Economie circulaire : Une collaboration industrielle pour recycler les sols dans la pharmacie
Floor to Floor veut recycler des chutes de pose et des sols en fin de vie.

Entrer dans une nouvelle ère industrielle du recyclage des revêtements de sols. Telle est l'ambition de la création de la coentreprise à parts égales Floor to Floor entre le fabricant des solutions pour les revêtements des sols et des murs Gerflor et Paprec Recyclage, spécialisé dans la collecte et la valorisation des déchets. La collaboration vise à la collecte et au recyclage de revêtements de sols. « La formation de cette entreprise commune est l'aboutissement de huit années de partenariat entre les deux sociétés autour du recyclage des chutes de revêtements en polychlorure de vinyle (PVC) », précise Sébastien Petithuguenin, directeur général de Paprec Recyclage. D'un investissement de trois millions d'euros, le projet s'est fixé pour but de favoriser la valorisation matière des chutes de revêtements, comme l'explique Bertrand Chammas, p-dg du groupe Gerflor : « Avant la formation de cette entité, nous parvenions à recycler en interne près de 1 500 tonnes de matières par an, provenant principalement de nos rebuts de production. Nous nous sommes fixé comme objectif de valoriser 5 000 t de chutes sous trois ans ». Grâce à ce partenariat, Gerflor sera en mesure d'accroître le taux de recyclage qui est actuellement de 90 %. « Floor to floor permettra de mettre au point le procédé pour nous permettre de grignoter les quelques pourcents supplémentaires vers un recyclage quasiment à 100 % de nos produits », déclare Bertrand Chammas (Gerflor).

Avant la création de Floor to Floor, Gerflor avait fait du recyclage de ses revêtements de sols un axe de travail. En effet, le groupe a initié dès 2010 un programme dénommé Seconde vie qui vise à récupérer des chutes de pose et des sols en fin de vie. Réalisé en partenariat avec les installateurs, le but de ce projet de recycler et de ré-injecter des revêtements notamment issus de chutes de pose dans les hôpitaux dans de nouvelles fabrications. Parmi les récents faits d'armes dans le domaine, Gerflor avait recyclé 10 % des 80 000 m2 de sols installés en 2015 dans l'hôpital de Chambéry (Savoie). Pour ce qui est des chutes de sols collés et déposés, Gerflor est inscrit au sein de l'initiative PVC Next. Cette démarche vise à la collecte et à l'envoi de sols collés déposés en fin de vie à des centres de recyclage extérieurs en vue de fabriquer des granulés de PVC. Ils servent à la production de produits comme des cônes de signalisation routière, des tuyaux BTP, etc.

Un investissement sur une ligne de production

Concrètement, la première action de la coentreprise Floor to floor est de mettre en place une ligne de recyclage dédiée aux rebuts de fabrications de sols. Implantée sur le site de Paprec Recyclage à Trémentines (Maine-et-Loire), elle permettra de produire des granulés de PVC souples servant à la fabrication de nouvelles sous-couches de revêtements de sols. « Une fois au point, cette ligne servira à un projet de construction d'une usine en Rhône-Alpes, qui sera dotée d'une capacité de traitement supérieure à 5 000 tonnes par an », détaille Sébastien Petithuguenin. Dans un premier temps, cette ligne se servira des rebuts de fabrication de Gerflor avant d'élargir le gisement exploité. Outre les échantillons, les sols à dépose libre (sans colle) et les vieux stocks, l'unité pourra valoriser les chutes de poses en collaboration avec les installateurs. « Notre société dispose d'une expertise pour le recyclage de ce type de produits finis. Nous sommes en mesure de séparer les différentes couches une fois assemblées, par exemple une trame en polyéthylène téréphtalate et le revêtement en PVC », détaille Sébastien Petithuguenin (Paprec Recyclage). Avant d'ajouter : « A plus long terme, nous avons le projet également de traiter les revêtements de sols en fin de vie. Mais il y a encore beaucoup de choses à régler pour ce qui est du tri, pour les exigences de traçabilité des composés vis-à-vis de Reach, etc. ». Pour ce qui est des sols hôpitaux ou des salles blanches en fin de vie, l'un des verrous consistera à décontaminer suffisamment la matière en vue de la réintroduire dans de nouveaux produits.

Gerflor en pointe sur le développement durable

La création de cette coentreprise dédiée au recyclage des chutes de sols en PVC s'inscrit dans la stratégie environnementale du fabricant de revêtements de sol. Elle s'appuie sur 4 axes : les matières premières sûres et durables (conformité à Reach, plastifiants d'origine végétale, 25 % minimum de recyclé) ; la qualité de l'air intérieur optimale (systèmes sans composés organiques volatils, pose libre) ; favoriser le recyclage ; et réduire l'empreinte environnementale (éco-conception, analyse de cycle de vie, etc.). « Gerflor a toujours été pionnier en matière de développement et l'un de nos axes prioritaires est le recyclage, l'objectif étant de réduire notre consommation de matières premières, et de maximiser le taux de recyclé dans nos produits », insiste Bertrand Chammas (Gerflor). Ainsi, le portefeuille de Gerflor comprend plusieurs produits compatibles : Texline (contenant du polyéthylène téréphtalate recyclé), GTI (dalle PVC à 80 % recyclé) ou encore Bateco (revêtement PVC 100 % recyclé).

Avec la création de Floor to floor, Gerflor et Paprec concrétisent en une entité leur partenariat de longue date. Cette coentreprise confirme l'engagement de Gerflor dans le développement durable, comme l'indique son p-dg Bertrand Chammas : « De l'éco-conception de nos produits à la gestion de leur fin de vie, nous sommes ainsi dans une transition vers une économie circulaire complète avec Floor to floor ».

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS