Economie circulaire : Carbios avance dans le recyclage du PLA

Partager
Economie circulaire : Carbios avance dans le recyclage du PLA

La société de chimie verte Carbios annonce qu’elle a réussi à dépolymériser 90 % du PLA en 48 heures grâce à son procédé enzymatique innovant. Ce résultat a été obtenu avec les équipes toulousaines de l'INRA (TWB et le LISBP), partenaires de Carbios dans le projet Thanaplast. Et permet d’avancer un peu plus dans le recyclage chimique des polymères, en opposition avec le recyclage mécanique qui est actuellement couramment pratiqué (cas des emballages en PET).

Une voie enzymatique

L'enzyme brevetée par Carbios possède une activité catalytique de dépolymérisation du PLA au rendement quasi industriel. Son activité a été prouvée sur des objets commerciaux en PLA (tasses, plateaux, films, couverts...) dont l'état semi-cristallin les rend difficile d'accès pour l'enzyme. Ce résultat marque aussi l'entrée du procédé de biorecyclage Carbios en pré pilotage industriel. Ce résultat permettra à Carbios d'accélérer le programme d'industrialisation de son procédé par rapport à l'échéancier initial.

Le marché du PLA est le marché qui possède le plus important taux de croissance : entre 10 et 30% annuels selon les sources (European Bioplastics, Nova Institute...). En effet ce polymère plastique biosourcé ne représente actuellement qu'une production annuelle de 200 000 tonnes. Cependant, ses propriétés physico-chimiques en font le principal substituant du PET (polyester le plus largement utilisé pour les bouteilles en plastiques et l'emballage) avec deux spécificités supplémentaires : sa biocompatibilité (matériaux de choix pour les greffes, prothèses...) et sa parfaite adéquation avec les techniques d'impression 3D.

Des applications en vue dans les polyesters

Le résultat obtenu par Carbios sur le PLA va lui permettre d'appliquer sa technologie à d'autres polyesters plastiques tels que le PET, le PTT et les polyamides.

« Cette technologie simplifie le recyclage car elle peut s’appliquer en amont du tri. Elle ne craint pas les souillures organiques et peut même être appliquée à des matériaux multicouches que l’on ne peut pas séparer mécaniquement. Dans le cas de matériaux multicouches, chaque couche va être traitée successivement par une enzyme spécifique. On récupère ensuite des monomères que l’on peut purifier pour refaire des polymères », a expliqué récemment Jean-Claude Lumaret dans la revue Info Chimie. Le recyclage est infini. Et contrairement au recyclage mécanique, les propriétés des polymères ne sont pas dégradées.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS