L'Usine Maroc

École Centrale Casablanca : les travaux démarrent à l'automne pour une première rentrée en 2015

Vincent Souchon , , , ,

Publié le

L'Ecole Centrale de Casablanca n'ouvrira finalement ses portes qu'à la rentrée 2015. Après avoir annoncé qu'un master spécialisé débuterait ses cours dès la rentrée 2014, la direction en charge du projet de cette école d'ingénieur a dû revoir son calendrier. (mise à jour le 04/07/14)

École Centrale Casablanca : les travaux démarrent à l'automne pour une première rentrée en 2015
Vue d'artiste du projet de l'Ecole Centrale de Casablanca
© Centrale

Pas de promotion cette année pour Centrale Casablanca. La future école d'ingénieur qui sera installée à Bouskoura, à une quinzaine de kilomètres de Casablanca, fera finalement sa première rentrée en 2015, d'après le responsable du projet Gilles Gleyze, directeur du développement de l'Ecole Centrale Paris joint par L'Usine Nouvelle.

"L'architecte a été sélectionné à la suite d'un appel d'offres cet hiver et un deuxième appel d'offres va nous permettre de choisir les constructeurs cet été", explique M. Gleyze, "la première pierre devrait être posée cet automne et la première rentrée est prévue pour 2015."

C'est un groupement de 4 architectes qui a été choisi pour dessiner l'école à l'issue d'une présélection de 17 cabinets nationaux et internationaux sur 43 candidats. Il s’agit de : Mohamed Kamal El Haleq (Rabat), Jalal Elamine Demnati, le gérant du cabinet marocain Lead Architecture (Casablanca), Jean François GOLHEN (Rennes) et MAP (Nantes).

le site de l'école est déjà en ligne

L'école vient par ailleurs de lancer son site internet, qui décrit le programme d'enseignement qui sera prodigué à la rentrée 2015, ainsi que le futur campus.

Centrale Casablanca, basée sur le modèle de Centrale Paris, l'une des écoles d'ingénieurs les plus cotée en France se situera dans une zone d'aménagement dédiée, à Bouskoura et devrait occuper cinq hectares environ. Les bâtiments comprendront des salles d'études et des logements prévus pour accueillir 600 élèves, ainsi que différentes infrastructures sportives et culturelles.

La réalisation de l'infrastructure sera prise en charge par le ministère du Commerce, de l'Industrie et des Nouvelles Technologies, pour un investissement avoisinant les 8,5 millions d'euros, selon le Centre régional d'investissement (CRI) de Casablanca

Les admissions se feront par deux voies possibles : un recrutement à la sortie des classes préparatoire en France et au Maroc et un concours parallèle pour les autres admissions, notamment issues du reste de l'Afrique. Le corps professoral sera lui composé de professeurs permanents et de professeurs français.

A noter également que l'inscription à  l'école sera payante, même si les frais de scolarité restent encore à définir. Un système de bourses sera cependant mis en place pour ne pas discriminer les élèves défavorisés.

Le cursus du cycle ingénieur de Centrale Casablanca sera une adaptation "à la lettre" du programme de Centrale Paris. Les seuls changements concerneront les matières "enjeux de société" et "compétences comportementales" qui seront "adaptés au contexte local" indique Gilles Gleyze.

L’École Centrale Casablanca sera un établissement public d’enseignement supérieur de droit marocain porté par la "Fondation École Centrale Casablanca", elle aussi de droit marocain. En fin de cycle, l'école permettra de décrocher au choix un diplôme d'ingénieur d'Etat marocain ou français.

Vincent Souchon

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

04/07/2014 - 02h46 -

Bonjour, Je vous remercie pour la publication de cet article sur notre projet Ecole Centrale de Casablanca mais je tiens à éclaircie un point très important concernant la propriété intellectuelle de ce projet architectural. En fait, le projet est conçu par un groupement de 4 architectes ( 2 marocains et 2 français), il s’agit de : EL HALEQ Mohamed Kamal (Rabat), Jalal Elamine Demnati qui est le gérant du cabinet marocain (et non pas franco marocain) Lead Architecture (Casablanca), Jean François GOLHEN (Rennes) et MAP (Nantes) . Notre groupement a été choisi suite à un concours ouvert à l’international.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte