Echanges musclés entre Ségolène Royal et Christian Estrosi

La présidente de Poitou-Charentes s’en est prise au ministre de l’Industrie au micro de RMC. A la suite de la quasi-défection du Turc Alphan Minas, elle invite les «industriels verts» à prendre part, ce vendredi 2 avril, à un nouveau tour de table pour sauver le constructeur des Deux-Sèvres.
Partager
Echanges musclés entre Ségolène Royal et Christian Estrosi

La présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes est montée sur ses grands chevaux, jeudi 1er avril. «Le gouvernement se moque d’Heuliez», a affirmé Ségolène Royal au micro de RMC. Celle-ci réagissait à la mauvaise nouvelle tombée la veille : l’homme d’affaires turc Alphan Manas, appelé à être le nouveau sauveur de ce constructeur automobile à la dérive, avait annoncé son intention de prendre seulement 15 % du capital du constructeur automobile des Deux-Sèvres, soit une injection de dix millions d’euros. Aussitôt, le ministre de l’Industrie, Christian Estrosi, a répliqué à Ségolène Royal, cette fois-ci au micro de Radio Classique: «Elle fait peur aux investisseurs et elle inquiète.» Piqué au vif, Christian Estrosi a souligné que le ministère n’avait pas ménagé ses efforts pour trouver une solution en faveur d’Heuliez, «une entreprise privée». Il convient de rappeler que le ministère piloté par Estrosi, à travers le FSI (Fonds stratégique d’investissement) a accepté d’apporter dix millions d’euros au capital d’Heuliez alors que la Région Poitou-Charentes se propose d’en débourser cinq millions.

La présidente de la Région appelle les industriels verts à pendre part, ce vendredi, à un nouveau tour de table pour sauver le troisième constructeur automobile français, au bord de la faillite malgré un produit d’avenir dont il détient les brevets, la voiture électrique Mia. Affirmant que Poitou-Charentes était prêt à garantir une partie des salaires des 600 employés d’Heuliez, Ségolène Royal a évoqué la possibilité de transformer l’entreprise en une «coopérative ouvrière».

Campagne électorale

Sans doute Ségolène Royal aurait-elle pu s’épargner quelques excès d’enthousiasme et de promesses, notamment le 9 décembre 2009, quand elle avait proclamé : «Heuliez est sauvé !» Louis Petiet, président de Bernard Krief Consultant, venait de déclarer qu’il renflouerait les caisses exsangues du constructeur à hauteur de 16 millions d’euros, alors seul repreneur intéressé.

La suite, on la connaît... BKC a fait marche arrière, et Nicolas Sarkozy en personne a promis qu’il mettrait tout en œuvre pour aider Heuliez à retrouver un second souffle. La campagne électorale pour les régionales a donné l’occasion à Ségolène Royal, qui briguait son second mandat de présidente de Poitou-Charentes, d’esquisser un autre avenir pour l’infortunée entreprise. Lors d’un débat télévisé sur France 3, face à son adversaire Dominique Bussereau, par ailleurs ministre des Transports, elle avait laissé entendre ceci : «Une grande entreprise mutualiste de Niort a l’intention d’entrer au capital d’Heuliez». Curieusement, après cette émission, Christian Estrosi avait affirmé, interrogé par un journaliste d’Europe 1 : «Je ne crois plus au sauvetage d’Heuliez ».
Qui croire, donc ?



PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Stagiaire - Inspecteur Equipements Sous Pression et TMD (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - Stage - Saint Genis Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

25 - CC DU LOUE LISON

Travaux d'entretien de la voirie de la Communauté de Communes Loue Lison.

DATE DE REPONSE 17/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS