Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

ECA Group inaugure les nouveaux locaux de sa division aéronautique à Toulouse

, , , ,

Publié le

Depuis quelques mois, Eca Aerospace Division, pôle aéronautique d'Eca Group, a réuni sur un seul site l'ensemble de ses équipes toulousaines. L'inauguration de ces nouveaux locaux a été l'occasion de présenter un nouvel axe de développement en direction de la fabrication additive.

Crédits: ECA Group

Eca Group, filiale du Groupe Gorgé, qui fête cette année ses 80 ans, vient d'ouvrir en grand les portes de son nouveau site toulousain, sur la zone d'activités aéronautiques de Saint-Martin-du-Touch (Haute-Garonne), à ses fournisseurs, clients et partenaires. Opérationnel depuis le printemps 2015, le nouveau site d'Eca Aerospace à Toulouse, permet de regrouper sur un ensemble immobilier de quelque 3 700 mètres carrés, les équipes des deux filiales toulousaines Eca CNAI (ingénierie industrielle et notamment outillages d’assemblage pour aérostructures) et Eca Sinters (équipements embarqués, moyens d’essais et de maintenance).

"Ce regroupement offre à la fois une meilleure visibilité au pôle aéronautique du groupe et doit favoriser de nouvelles synergies", précise Gilbert Rosso, directeur général de la division Aéronautique.

Principalement positionnée sur le développement de lignes et ilots de production, d'outillages de production, d'outillages de maintenance, d'équipements de tests et d'équipements embarqués, la division aéronautique du groupe Eca a notamment signé en 2015 un contrat majeur avec Airbus, pour la fourniture d'une nouvelle ligne d'assemblage des tronçons avant de l'A320 à l'usine de Saint-Nazaire de l'avionneur. Un marché évalué à plus de 10 millions d'euros. Les deux premiers postes, sur les 8 prévus, ont été livrés dès la fin de l'année 2015 et sont entrés en production.

Cap sur la fabrication additive en collaboration avec Nexteam

Depuis peu, la division Eca Aerospace est également engagée dans la dynamique de l'usine du futur, avec la mise en place, en toute fin d'année 2015, d'une offre complète de fabrication additive spécifiquement dédiée au secteur de l'aéronautique. Une nouvelle démonstration des capacités du groupe à valoriser les passerelles entre ses différentes filiales et divisions. Cette nouvelle offre a été mise en œuvre dans le cadre d'un partenariat avec Prodways, la filiale du groupe Gorgé spécialisée dans l'impression 3D.

Une nouvelle entité a ainsi vu le jour à Toulouse : Prodways Aerospace. "C'est un axe de développement très sérieux pour les prochains mois, avec en perspective d'accompagner nos clients dans le lancement de productions en séries", souligne Gilbert Rosso. Via Prodways, plusieurs études ont déjà été engagées, que ce soit dans le composite ou le métallique, dans les outillages ou les pièces embarquées.

Launaguet de Nexteam assurera les tâches de finition

Une nouvelle collaboration vient d'être engagée avec Nexteam, née en 2015 dans la foulée du rachat de Gentilin, à Launaguet (Haute-Garonne) par le groupe Asso Aéro (Asquini-Sofop Aéronautique), issu d'un premier rapprochement en 2013 entre l’aveyronnais Sofop Aéro, basée à Olemps, et la société lot-et-garonnaise Asquini MGP, implantée à Marmande (Lot-et-Garonne).

"Notre objectif est de nous préparer au basculement vers les productions métalliques en série", explique Gilbert Rosso.
Le site de Launaguet de Nexteam, spécialisé dans l'usinage de précision, devrait ainsi assurer, en aval de Prodways, les tâches de finition des pièces et leur livraison au client, avec la documentation technique. Actuellement, c'est la société Initial, filiale de Prodways, qui abrite à Annecy (Haute-Savoie) l'ensemble des investissements et des équipes du groupe Gorgé dédiés à la fabrication additive, avec un parc de 30 machines (métal et polymère). "En fonction des marchés que nous signerons dans l'aéronautique, nous serons sans doute amené à dupliquer certains moyens de production sur Toulouse, plus près de nos clients", précise Gilbert Rosso.

La division aéronautique d'Eca Group, dont le siège est à Toulouse, emploie actuellement 160 ingénieurs et techniciens, dont 140 sur le site toulousain de Saint-Martin-du-Touch et une vingtaine à Saint-Brévin-les-Pins (Loire-Atlantique), près de Saint-Nazaire. Avec 27 millions d'euros de chiffres d'affaires, cette division pèse pas loin d'un tiers du chiffre d'affaires du groupe toulonnais, qui affichait 93,9 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014, pour un effectif global de 569 salariés.

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle